Bonne fête maman !

Avis sur J'ai tué ma mère

Avatar r-a-w
Critique publiée par le

Xavier Dolan que j'avais découvert dans un petit rôle en 2008 dans le film de Pascal Laugier « Martyrs » est revenu en 2009 derrière la caméra pour se mettre en scène dans un film pour le moins satirique. A l'occasion de la fête des mères, et pour ceux qui l'auraient momentanément oublié, il est bon de se rappeler que même, comme le soulève dès le début l'auteur, si on l'a haïe ne serais ce qu'un instant, une heure, une journée, trop longtemps, on n'en possède qu'une seule mère.
Au delà du scénario qui peut sembler « culcul la praline » au premier abord, ce film réalisé il faut le rappeler par un mec de 21 ans, est un bijoux. Des ponctuations de passages littéraires (ça c'est pour faire voir qu'il est pas couillon le petit), des anecdotes cinématographiques à relever ici et là (ça c'est pour les cinéphiles), des effets de flous pour les transitions (ça c'est pour les adeptes des clips style twoo door cinema club), un foisonnement de pensées et de désirs ponctuent ce film de long en largue. Les plans d'opposition accentue la confrontations d'un fils qui cherche à prendre son indépendance et une mère qui ne sait plus comment s'y prendre. La manière de rentrer dans les espaces est assez sympa aussi avec un jeu de cinq « zooms » d'éléments personnels qui le définissent. C'est drôle, surtout avec les expressions canadiennes, très sincère. De plus, ce film fait étrangement penser à François Truffaut avec Antoine Doinel dans « Les quatre cents coups », comparaison d'autant plus pertinente qu'au début de l'histoire il fait croire à son professeur que sa mère est morte !
Il a fait ce film au moment où il devait le faire, c'est sorti comme un cri, comme une volonté de marquer le monde. Un certains besoin de s'affirmer sans doute avec sur toile de fond une réflexion sur les rapports des familles monoparentale et le fait de s'affirmer sexuellement vis à vis de ses parents. Bientôt, il sortira « les amours imaginaires »... A suivre

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 264 fois
1 apprécie

Autres actions de r-a-w J'ai tué ma mère