Un biopic aussi simple que majestueux

Avis sur Jackie

Avatar Patrycja_Toczek
Critique publiée par le

Présenté en avant-première mondiale au Festival de Venise de 2016, le biopic de la veuve de John Fitzgerald Kennedy devait être réalisé par Darren Aronofsky. Mais celui-ci décida de rester dans son rôle de producteur et suggéra de faire appel à Pablo Larraín, le cinéaste chilien dont le film Neruda est à l’affiche. Le rôle de Jaqueline « Jackie » Kennedy a été attribué à Natalie Portman, qui réussit à se fondre parfaitement dans le personnage de la First Lady et se voit nommée en tant que Meilleure Actrice au BAFTA.

Une réalisation simple mais poignante

Jackie est sous le choc : son mari a été assassiné sous ses yeux. Maintenant, sous le regard parasite des caméras et dans sa tenue rose Chanel légendaire, elle doit organiser un enterrement digne d’un Président des Etats-Unis. C’est sur les trois jours qui suivent le drame que se concentre le film. Tourné entre Paris, Washington et Baltimore, celui-ci propose une multiplicité temporelle et spatiale. L’interview avec le journaliste de « Life », Theodore H. White, que Jackie désire rencontrer peu après la mort de son mari est la base de la narration. Y sont mêlées les images de la White House Tour et la planification des funérailles.

Lire la suite sur JustFocus.fr

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 180 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Patrycja_Toczek Jackie