👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Je crois que JFK est un film qui nous a passionné, qui a participé à rendre mémorable dans l'époque moderne la mort de John Fitzgerald Kennedy. Tout le monde a vu la vidéo de son assassinat, cette femme qui se jette en arrière pour récupérer par réflexe le morceau de crâne de son mari qui vient de recevoir deux coups de feu mortels…

Jackie nous offre une occasion de glisser un œil dans le cœur de cette tempête, ces 4 jours de deuil.

D'emblée frappe l'énorme travail de reconstitution historique dans les costumes, les décors ; dans le travail de post-production effectué, sans doute difficile, pour mêler les personnages incarnés à l'écran et la réalité des images d'archives, mêler images d'archives à images réelles… Je pense que c'est une des réussites du film.
Il faut aussi saluer Natalie Portman et Peter Sarsgaard qui font un travail d'acteur remarquable, Billy Crudup qui nous accompagnera tout au long du film dans un autre registre…

Et pourtant, Jackie est le film le plus chiant que j'ai vu en 2017. Et on n'est qu'en janvier.

Je pense que le principal problème est que ce film n'arrive pas à raconter une histoire. Qui est Jackie Kennedy ? Sans une pré-connaissance du sujet, ce n'est qu'une veuve antipathique qui se ballade en pleurant dans les couloirs de la maison blanche en fumant beaucoup trop et en vidant tous les bars qu'elle croise.
Il n'y a pas de contexte, il n'y a pas de définition, il n'y a pas d'explication.
Larrain ne nous offre pas un vrai biopic, mais choisi d'assumer le drame absolu sans pour autant nous aider à avoir de l'empathie pour son héroïne. Le script semble avoir du mal à dépasser les notes d'entretien augmentées qu'à prise Theodore White pendant son interview… Aucun écart ne sera fait pour effectuer l'exposition la plus élémentaire. « Renseignez vous avant »

Sans connaissance de l'histoire américaine du 20e siècle il peut être difficile d'entrer dans ce film.

D'autant plus que le monteur son semble s'être endormi sur sa console.

La bande originale de Mica Levi qui avait accompagné de ses plages inquiétante le film Under The Skin est répétée avec ses violons, et je pourrais la qualifier au mieux d'intrusive. Chaque scène, chaque décision est couverte par une musique trop forte, trop présente, trop marquée. Toujours, presque, la même.

Et cela n'est jamais arrangé par le rythme. Je comprends, hein. C'est un film sur le deuil, sur la façon particulière qu'à le temps de se comporter après la mort d'un proche. Larrain recherche une proximité avec la veuve, à exprimer sa douleur. Je ne savais pas que Jackie était anémique. Sur cette femme politique forte et imposante la caméra se traîne en long plans séquences et des dialogues mous.

Une héroïne qui ne nous est pas présentée, que l'on n'entend pas s'exprimer, semble vivre un drame épouvantable à côté de nous. Au lieu de lui tendre la main, notre premier réflexe est de bailler.

OrCrawn
4
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste 1 film par jour en 2017

il y a 5 ans

65 j'aime

6 commentaires

Jackie
OrCrawn
4
Jackie

Critique de Jackie par OrCrawn

Je crois que JFK est un film qui nous a passionné, qui a participé à rendre mémorable dans l'époque moderne la mort de John Fitzgerald Kennedy. Tout le monde a vu la vidéo de son assassinat, cette...

Lire la critique

il y a 5 ans

65 j'aime

6

Jackie
Velvetman
9
Jackie

Red Swan

L’ampleur d’un deuil est souvent difficile à déchiffrer : le sang coule mais l’esprit se disperse de tous les côtés. Un magma de souvenirs s’éparpille pour déceler le vrai du faux, surtout dans les...

Lire la critique

il y a 5 ans

50 j'aime

13

Jackie
Docteur_Jivago
5
Jackie

Dead Kennedys

De John Kennedy au cinéma, je retiens surtout l'effrayant et puissant JFK d'Oliver Stone, avant que Pablo Larraín propose une vision de ce qu'a été les trois jours suivant sa mort pour sa femme...

Lire la critique

il y a 5 ans

49 j'aime

15

Psiconautas
OrCrawn
10
Psiconautas

Critique de Psiconautas par OrCrawn

Quand la vie vous offre des occasions, il faut les saisir. C'est donc sans vraiment m'y attendre que j'ai vu Psiconautas au cinéma pendant un festival au forum des images. Il a l'air tellement...

Lire la critique

il y a 5 ans

23 j'aime

Stardew Valley
OrCrawn
9

Critique de Stardew Valley par OrCrawn

Je suis en train d'achever ma première année. Les animaux sont en train de piocher dans mes réserves de foin, j'ai réussi à planter des racines malgré l'épais manteau neigeux, et je découvre de...

Lire la critique

il y a 6 ans

22 j'aime

2

Nemesis
OrCrawn
7
Nemesis

Critique de Nemesis par OrCrawn

Je me demande encore pourquoi Nemesis n'est pas exploité en salle tant le grand écran lui va bien. Il y a un public pour les films fantastiques indépendants, et c'est dommage de couper le public de...

Lire la critique

il y a 5 ans

15 j'aime

2