Hommage aux acteurs

Avis sur King Rising - Au nom du roi

Avatar Utharlok
Critique publiée par le

Amateur de ce genre de film, je n'ai pas voulu m'arrêter à la cotation générale proposée sur senscritique. Cependant, je ne peux faire autrement qu'approuver la débâcle!

Acteurs, pauvres acteurs, comme je vous plains! Statham, Rhys-Davies, Perlman, Liotta,... Tout était là pour que le film soit à la auteur d'un bon "Cœur de Dragon". Mais c'était sans compter une réalisation digne de la défection d'animaux de basse-cour. Il se nomme Uwe Boll (ajoutez un écho très lointain lorsque vous citerez ce personnage). Réalisateur qui semble être habitué aux navets. Encore plus révoltant, il a décidé de remettre le couvert avec "King Rising 2: Les Deux Mondes"!. Heureusement, il n'a pas réussi à se dégoter de brillants acteurs... Le monde n'est pas si mal fait que ça.

Revenons-en au film en lui même. Je suis un fervent défenseur du film fantastique-mythologique-historique de seconde zone. Certaines œuvres valent vraiment le détour. Mais là, désolé, mais je ne peux plus rien protéger avec mes mots... D'autant plus qu'il semble que le budget initial soit assez costaud! Des acteurs plus que reconnus, des effets spéciaux franchement excellents, un scénario qui peut tenir la route, un réalisateur assez expérimenté (mais qui ne comprend toujours pas qu'il ne fait que de la merde)...
Mais non! Les 5 premières minutes du film présage une bonne histoire, bien faite, mais tout s'essouffle trop vite. Et cela va de pire en pire. Jason Statham, un choix ambitieux pour ce genre de film, combat comme s'il sortait, très mécontent, d'un tram. Les méchants semblent être issus d'une union malsaine entre des Orcs (Seigneur des Anneaux) et Flubber. Des ninjas masqués combattent dans la garde royale, des méchants sont catapultés, des gentils... sont gentils (je rends hommage à l'acteur métisse jouant le général en chef qui, bien que méconnu, se débrouille merveilleusement bien dans toute cette mélasse inerte). Des femmes sauvages vivent dans des bois et ne servent à rien. Des acteurs meurent et n'ont servi à rien. La fin est très bizarre et ne sert à rien. J'ai mal au yeux. Les discours sont vides et ne veulent rien dire. Les scènes sont prévisibles à souhait. Mon cerveau fond.

Rien, je dis bien rien, ne peut sauver ce film du naufrage. C'est un mixte de tout ce que je connais en matière d'Heroic Fantasy. Un petit bouillon de bonnes idées, agrémenté de figures de choix, mais carrément trop mélangé! Ou qu'on aurait oublié de mettre sur le feu, à vous de voir. Enfin non, ne voyez pas, je vous en supplie. Souvent je conseille de regarder ces navets pour rire un bon coup, mais là c'en est devenu trop grave. A moins que... mais oui! A moins de le regarder complètement déphasé (prenez ce que vous voulez, du moment que ça soit très fort). Là, dans cet état, vous tiendrez quelque chose.

Les quelques étoiles octroyées rendent hommages à ces acteurs dont la carrière a failli s'arrêter nette, d'un coup d'un seul, après avoir rencontré le néant créatif, la mort cinématographique.

Fuyez!
Utharlok

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 483 fois
2 apprécient

Utharlok a ajouté ce film à 1 liste King Rising - Au nom du roi

Autres actions de Utharlok King Rising - Au nom du roi