Affiche L'Aigle des mers

Critiques de L'Aigle des mers

Film de (1940)

  • 1
  • 2

Oyez Oyez Moussaillons !

Bon sang de bois, quelle aventure les amis, Errol Flynn et Michael Curtiz, c'est vraiment une très belle histoire d'amour ou une bromance enfin cela ne nous regarde pas et ce n'est pas le propos. Dixième collaboration déjà entre nos deux hommes qui se sont permis de traiter des sujets divers et variés durant 5 années très chargées mais loin d'être bâclées pour autant. Si certains ne resteront... Lire la critique de L'Aigle des mers

23 3
Avatar Gwimdor
9
Gwimdor ·

Mais où est donc passée Olivia??

Dans la série « Melly déprime et se remonte le moral grâce à Errol Flynn », voici le 4ème épisode. Woouh quelle entame de critique! Ça donne la pêche! Non mais, sans rire, c’est presque aussi efficace que les films d’amour qui font pleurer (bah oui quand même) !... Lire la critique de L'Aigle des mers

22 9
Avatar Melly
8
Melly ·

Tapie dans l'ombre, l'invincible Armada attend son heure...

The Sea Hawk, c'est un petit bonheur, et je ne galvaude pas le mot en l'employant. Tout ou presque est parfait dans cette pellicule de Curtiz. Il s'était déjà bien exercé au genre via le fondateur Captain Blood, mais là, c'est un pur festival. Véritable pot-pourri scénaristique aux fragrances... Lire l'avis à propos de L'Aigle des mers

29 2
Avatar Hypérion
9
Hypérion ·

Critique de L'Aigle des mers par Adobarbu

Philistin inepte ! Pisse-froid désolant ! Fesse-mathieu au cœur pauvre ! Voilà, c'est toujours ça que Torpenn n'aura pas. Du reste je lui fais entièrement confiance pour en trouver d'autres, mais j'avoue tirer un certain plaisir à lui avoir coupé l'herbe sous le pied pour trois de ses qualificatifs préférés. Moui, moui, moui. Non, alors ne nous y trompons pas, c'est plein de qualités. Mais... Lire l'avis à propos de L'Aigle des mers

13 19
Avatar Adobarbu
5
Adobarbu ·

Along the edge of my dream

1585. L'Espagne règne sans partage sur les mers et les terres du globe. La guerre est sur toutes les lèvres en Europe et Philippe II, rejeton Hasbourg, prépare l'invasion de l'Angleterre dont il fut roi consort avant le décès de sa femme Marie Ier. De sa main droite il réunit en secret son Invincible Armada et de sa main gauche envoie son ambassadeur Alvarez de Cordoba à Londres pour éteindre... Lire l'avis à propos de L'Aigle des mers

10 3
Avatar blig
9
blig ·

Critique de L'Aigle des mers par Alligator

Film de pirates par excellence. Michael Curtiz impressionne par la maitrise du mouvement et de l'action. Le scénario fait penser à un travail d'orfèvre : pas de temps mort, un juste équilibre entre action et échanges, un rythme échevelé mais sans étourdir. Tout semble couler de source. Ajoutez à cela la photographie superbe, les jeux d'ombres et de lumières (le duel final est apothéose... Lire la critique de L'Aigle des mers

6
Avatar Alligator
8
Alligator ·

Captain Blood level 2

Voici l'aigle des mers qui débarque ! De somptueux décors, des jeux d'ombre affolants, une photographie de Norbert Brodine majestueuse autant dans ses noirs tranchants des palais espagnols que dans ses teintes ocres sales style film muet dans la jungle de Panama...bref, le début impressionne fortement, comme tout luxueux film hollywoodien de l'âge d'or, mais avec un poil de surcharges... Lire la critique de L'Aigle des mers

4
Avatar SylentWolf
8
SylentWolf ·

Critique de L'Aigle des mers par AMCHI

Un malheureux 4/10 et encore je suis généreux moi qui m'attendais à la grande aventure mais c'est plutôt de la grande déception que j'ai ressenti en visionnant L'Aigle des mers. Certes je reconnais que les moyens sont là et on sent de l’ambition derrière cette œuvre mais Curtiz d’habitude si vif dans sa mise en scène peine ici à démarrer son film et la 1ère... Lire la critique de L'Aigle des mers

5 11
Avatar AMCHI
4
AMCHI ·

Sus à l'Invincible Armada !

L'Aigle des mers est considéré à juste titre par de nombreux critiques et historiens comme un chef-d'oeuvre du film d'aventures maritimes. Avec Capitaine Blood, Errol Flynn entamait en 1935 une série de 11 films tournés sous la direction de Michael Curtiz, et dont celui-ci représente avec les Aventures de Robin des Bois une apogée conjointe... Lire l'avis à propos de L'Aigle des mers

11 5
Avatar Ugly
9
Ugly ·

Un Robin des Bois atlantiste

En 1585, l’Espagne tire les fruits de près d’un siècle de pillage américain, regorge d’or et menace d’écraser le reste de l’Europe par sa suprématie. La reine Elisabeth Ière d’Angleterre se résout à engager ses pirates légaux, les corsaires, pour piller les pilleurs en leur coupant leur route maritime. Le capitaine Thorpe, joué par un fringuant Errol Flynn, flibustier virtuose et... Lire la critique de L'Aigle des mers

3 1
Avatar etiosoko
7
etiosoko ·
  • 1
  • 2