Non, ce n'est pas la grande bouffe...

Avis sur L'Aile ou la Cuisse

Avatar socrate
Critique publiée par le

Voilà un film sympathique qui parvient fréquemment à faire rire, ce qui n'est pas si fréquent. Certes, ce n'est pas toujours du haut niveau, mais c'est assez plaisant à suivre. D'autant plus que le film est admirablement servi par un duo de comédiens talentueux en la personne de Louis de Funès et Coluche. Duo très efficace, bien plus par exemple que le duo de Funès/Montand que j'ai vu récemment dans La folie des grandeurs. Ca fait parfois penser à une succession de sketches mais il y a quand même un scenario convenable derrière tout cela, de bons comédiens et pas mal de scènes très sympas (dont celle au restaurant japonais que j'aime beaucoup, Marguerite dans le lustre, la vengeance du restaurateur italien, la dégustation du Romanée Conti, l'émission Tous les coups sont permis avec Philippe Bouvard ou encore une scène de voiture assez réussie).

De Funès incarne le directeur du Guide Duchemin (qui n'est autre que le Guide Michelin, bien sûr), tandis que Coluche joue son fils qui préférerait faire du cirque plutôt que reprendre l'entreprise de papa.

Le film est ainsi une critique de ce genre de guides qui, par l'octroi ou le retrait d'étoiles, peuvent occasionner d'importantes conséquences pour les restaurateurs concernés, professionnels de la bouche qui ne sont pas ménagés dans le film, c'est le moins que l'on puisse dire (tentatives pour impressionner l'inspecteur du guide, hygiène parfois déplorable). Mais le film est aussi une dénonciation des dérives de l'industrie-agroalimentaire et de la cuisine toute prête, qui se développe déjà à l'époque. La malbouffe dont on parle aujourd'hui. C'est évidemment grossi à l'extrême, mais ça fait souvent mouche.

Car de Funès est toujours aussi bon, avec un jeu peut-être un peu plus en retenue que d'habitude, malgré la particularité du personnage qu'il incarne. Un de Funès dont je ne me lasse pas, lui qui parvient toujours à me faire rire ou sourire, ne serait-ce qu'avec un léger haussement de sourcil ou une petite grimace.

Coluche est lui aussi excellent et ne pâtit pas du tout d'avoir de Funès face à lui, bien au contraire, leur duo est une véritable réussite. Un Coluche au style inimitable, par exemple quand il court. J'adore aussi Coluche dans ce film quand il fait le timide, quand il dit qu'il va réfléchir parce qu'il s'aperçoit que la jolie secrétaire intérimaire part avec son père et que finalement il partirait bien aussi avec lui alors qu'il venait d'affirmer le contraire...

Le film n'évite pas certaines facilités et certains excès mais il est souvent drôle et on ne lui demande rien d'autre. En bref, c'est une réussite, et ce sera toujours un bonheur de revoir ensemble ces deux grands acteurs qu'étaient Coluche et de Funès.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2202 fois
41 apprécient · 1 n'apprécie pas

socrate a ajouté ce film à 3 listes L'Aile ou la Cuisse

Autres actions de socrate L'Aile ou la Cuisse