L'inaccessible puissance de la folie

Avis sur L'Armée des 12 singes

Avatar Saidor
Critique publiée par le

Il est toujours difficile de se considérer comme "marginal" après avoir vu un film culte et l'avoir moins apprécié que la majorité. La faute m'en incombe sûrement : je n'ai malheureusement pas su m'immerger dans L'armée des douze singes.

Pourtant, dès le début, ce film s'annonce comme ambitieux. Il s'agit du premier film de Terry Gilliam que je regarde, mais j'étais déjà informé sur toute la "folie" qui imprègne son univers, de sa capacité à mélanger les genres, et des mondes chaotiques et pessimistes qu'il dépeint. Malheureusement, cet aspect "cul entre deux chaises" m'a dérangé pendant tout le visionnage, car je n'ai jamais su me plonger dans l'ambiance relativement maîtrisée. Ce film se veut à la fois sérieux, comique, tragique, il vagabonde dans la science-fiction en passant par le thriller, tout en enchaînant des péripéties douteuses. Là repose toute son ambition : il tente de bâtir un film complet. Pour moi, il y avait tellement de sauces que c'en est devenu indigeste par moments.

En soit, L'armée des douze singes est un mix assez prometteur, comporte d'excellents acteurs qui campent bien leur rôle (l'interprétation de Brad Pitt était assez audacieuse, même si son personnage était mal exploité à mes yeux), mais son mélange d'ambiance ne m'a pas paru logique. L'introduction annonce un film aux enjeux somme toute dramatique (la destruction de l'humanité), suivi par une demi-heure de folie tellement exacerbée qu'elle en devient malaisante, et la deuxième partie se déroule parfois selon un thriller, parfois selon un drame, elle enchaîne un déroulement classique hollywoodien, des twists, des instants d'égarements, des moments de folie, quelques incursions, ... Mais cela m'a perdu, voire ennuyé. Pour cause, les personnages sont eux-mêmes victimes de cette ambiance variable et ne développe pas de personnalités propres, ou bien elle n'est pas crédible. Par exemple, le personnage de Brad Pitt, assez important en début du film, ne refait que quelques apparitions par la suite, et pas très marquante.

Mon manque d'appréciation provient sans doute de moi, peu de décisions du film m'ont plu, et le scénario éparpille tellement ses enjeux que j'ai peiné à y accrocher et à développer une empathie pour les personnages. Réputé pour son "twist final", celui-ci m'a particulièrement déçu :

Tous les flash-back envahissants signalaient donc que le personnage principal voyait son "double du futur" mourir devant ses yeux... Rien de bien surprenant, car c'est un élément fréquemment utilisé dans les oeuvres de voyage dans le temps. Puis la révélation finale : ceux qui envoient le héros dans le passé sont responsables de virus. Ce n'est pas étonnant non plus, quand on y pense : si le virus est humaine, ses fabricants ont fait en sorte de survivre

Je plaçais beaucoup d'espoir dans ce film, ma déception ne doit pas en être étrangère. Il y a sûrement des raisons pour lesquels il est érigé au statut de "Film Culte", mais hélas, il ne l'est pas à mes yeux...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 164 fois
Aucun vote pour le moment

Saidor a ajouté ce film à 1 liste L'Armée des 12 singes

  • Films
    Cover Liste de films vus en l'an 2017

    Liste de films vus en l'an 2017

    Comme chaque année (depuis l'année dernière en fait), pour ne pas être original, je répertorie ici chronologiquement tous les...

Autres actions de Saidor L'Armée des 12 singes