👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

C'est dommage. C'est ce qui ressort essentiellement de ce film, qui commence par jouer la carte d'un fantastique "doux" pour finir dans le too much inutile et clinquant.

Keanu Reeves montre à nouveau qu'il n'est véritablement à l'aise qu'en jouant des personnages "à l'écart" et jamais vraiment adaptés au milieu où ils évoluent. Ainsi il campe un jeune avocat brillant, marié à Charlize Theron. Jeunes, insouciants, prometteurs, mais (et c'est important) pas vraiment innocents, comme le montre à juste titre la séquence d'ouverture. Recruté par une grosse firme, le couple déménage à New York et tandis que sa femme sombre dans la folie, lui va se poser des questions sur la réelle identité de son employeur (Al Pacino, réellement génial).

On aurait peu avoir une réussite digne de "Rosemary's baby" malheureusement un manque cruel de subtilité et trop d'effets viennent clairement endommager ce film qui partait réellement d'une bonne idée. (un cabinet d'avocat comme entreprise du malin.... voir la série "Angel" de Joss Whedon).

Si la première partie du film est prometteuse, la seconde perd du sens, dessert les personnages et heureusement l'interprétation de Theron vient sauver les meubles car sinon il ne restait plus qu'une fin extrêmement prévisible (à la limite de prendre le spectateur pour un abrutis) et un twist à la limite du ridicule.

L'intérêt du film réside dans l'essence même de son propos et est parfaitement représenté dans le procès en scène lors de la séquence d'ouverture avec une jeune ado contre interrogée par l'avocat de la défense (Keanu Reeves). Séquence montrant toute la perversité d'un système où l'argument est roi au détriment de la réalité.

On s'en tiendra là.
Ivar
3
Écrit par

il y a 10 ans

23 j'aime

L'Associé du Diable
Ugly
8

Thriller diabolique

Cette fable sur l'attrait du pouvoir, la puissance du mal et le mensonge fait parfois froid dans le dos, car en fait, c'est un thriller juridique mâtiné d'une dose de fantastique, si bien qu'on ne...

Lire la critique

il y a 4 ans

24 j'aime

3

L'Associé du Diable
Ivar
3

"- Satan ? - Call me daddy."

C'est dommage. C'est ce qui ressort essentiellement de ce film, qui commence par jouer la carte d'un fantastique "doux" pour finir dans le too much inutile et clinquant. Keanu Reeves montre à...

Lire la critique

il y a 10 ans

23 j'aime

L'Associé du Diable
Fry3000
4

Satan bouche un coin

Je n’ai jamais compris le titre français, du film et du livre sur lequel il est basé. Pourquoi "L’associé du diable", alors que la traduction littérale de la VO serait "L’avocat du diable" ? C’est...

Lire la critique

il y a 6 ans

17 j'aime

16

Revenge
Ivar
8
Revenge

Tuez la reine

Très bonne surprise pour cette "petite série". Les bases de l'intrigue sont solides : une jeune femme revient dans sa ville natale pour venger son père, mort en prison des années auparavant accusé de...

Lire la critique

il y a 10 ans

20 j'aime

2

Veronica Mars
Ivar
8

Les dessous de Veronica

Une petite blonde pas très musclée des biceps mais bien lourde au cerveau va résoudre les énigmes sur le chemin menant à l'identité du tueur de sa meilleure amie. Ca c'est la saison une, la deuxième...

Lire la critique

il y a 10 ans

15 j'aime

2

Génération 90
Ivar
8

génération Winona ?

probablement ! tourné alors que l'actrice était en pleine gloire médiatique, cette comédie simple et plutôt bien vue sur les jeunes adultes paresseux ou indolents ne manque pas de charme. tout...

Lire la critique

il y a 11 ans

12 j'aime