Avis sur

L'École de tous les talents par Hortance

Avatar Hortance
Critique publiée par le

L'histoire se passe dans les années 30, c'est celle de trois sœurs non biologique adoptées par un excentrique paléontologue qui rapporte à sa nièce à chaque retour d'expédition, un bébé. Pauline (Emma Watson), Petrova et Posy Fossil deviennent alors pré-adolescente, et se jurent dès lors de faire que leur nom de famille un peu étrange soit un jour dans les livres d'histoire.
Le contexte : Une maison qui tombe en ruine, des locataires bourrés de talents qui aident les trois sœurs, et celles-ci qui ont chacune un rêve, un talent bien spécifique. Pauline est L'actrice, Petrova rêve de suivre les routes du ciel d'Amy Johnson célèbre aviatrice qui s'illustre en détronnant le record du monde [google it] (ou un truc du genre, j'ai pas tout suivit) et Posy en tant que danseuse classique russe pas-russe.

On a tout d'abord du mal à se sortir le rôle d'Hermione de la tête dès qu'Emma apparait à l'écran, et ce pendant un long moment quand même, mais arrive l'audition *paillettes autour du mot*, qui mets en avant son vrai jeu d'actrice et qui change notre vision de la jeune fille et on se l'imagine beaucoup mieux en tant que passionnée de scène et de théâtre (et on dit merci aux angles de caméra, aux décors et à la lumière quand même).

Une histoire touchante, entrainante, charmante, pleine d'entrain et de passion. J'avoue que ce film est essentiellement tournée sur le rôle de Pauline qui joue quand même sa grosse connasse d'actrice de luxe, et ses deux sœurs sont relayées au second plan bien qu'elles soient toute deux intéressante. Sans oublier les autres rôles, telles que Sylvia, la pseudo tante/mère des filles éprise d'un locataire et ayant des problèmes de santé, Théodora une professeur de danse qui vit dans son passé plein de frasque joyeuse et de danse tourbillonnante. Et deux vieilles professeurs gloussante d'éducation et de joie.

En conclusion : enfin un film qui fout pas le cafard, sans mort, sans trop de drama dégoulinant hors de l'écran, et d'envie de se suicider. Bref à voir un dimanche soir avec une bonne glace et un sourire au coin des lèvres.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 897 fois
7 apprécient

Autres actions de Hortance L'École de tous les talents