👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Récompensé par le Lion d'Or au dernier Festival de Venise, le second long-métrage d'Audrey Diwan (adaptant ici le roman autobiographique d'Annie Ernaux) suit le parcours d'Anne, brillante étudiante en lettres cherchant à avorter dans la France de 1962 suite à une grossesse non désirée, à une époque où l'avortement est reconnu comme un crime passible de prison.

Quelque part entre le drame et le thriller, dans une France conservatrice et aux prémices de la libération sexuelle, la caméra de Diwan ne quitte jamais notre héroïne (Anamaria Vartolomei, magnétique), cernée par les regards et les conventions qui pèsent sur elle, elle qui veut à tout prix poursuivre ses études et reprendre le contrôle sur son corps.

À travers une réalisation très immersive, le film évite le piège de l'aspect moralisateur qui pourrait se dégager de ce type de sujet, et retranscrit avec justesse et crudité ce que c'était d'être une jeune femme française à cette époque (et par extension une femme aujourd'hui dans de nombreux pays qui n'autorisent toujours pas le recours à l'avortement).
Une œuvre émancipatrice et frontale ne nous épargnant rien de la trajectoire solitaire et clandestine entreprise par Anne, qui doit passer par le pire pour se sentir enfin à nouveau libre.

Un récit parfois un petit peu flottant dans sa narration, mais une œuvre qui clairement ne peut pas laisser indifférent.
Et qui prouve que non, comme pourraient encore le penser certains, tout n'était pas mieux avant, bien au contraire. 7,5/10.

Raphoucinévore
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à sa liste Mon Top Ciné 2021

il y a 6 mois

3 j'aime

2 commentaires

L'Événement
Sergent_Pepper
8

Une femme sous échéance

On met un certain temps à identifier le sentiment d’étrangeté qui happe le spectateur face à l’exposition de L’Événement : situé dans les années 60, ce portrait de jeune fille semble évoluer à...

Lire la critique

il y a 6 mois

43 j'aime

9

L'Événement
lhommegrenouille
2

Le non-événement

Par avance, mes excuses. Mes excuses pour être resté inerte face à ce film. Et surtout mes excuses parce que je ne vais pas me priver d’expliquer pourquoi. Je préfère présenter mes excuses par...

Lire la critique

il y a 6 mois

32 j'aime

24

L'Événement
6nezfil
8

Ceci est mon corps

Le Lion d'Or gagné par Audrey Diwan à Venise, avec L’Événement, au nez et à la barbe de Jane Campion, Almodovar et Sorrentino, entre autres, en a interloqué plus d'un. Les mêmes ne seront plus...

Lire la critique

il y a 7 mois

22 j'aime

Le 15h17 pour Paris
Raphoucinévore
2

Un saut dans le vide...littéralement

Ça vous est déjà arrivé de vous retrouver devant un film et de vous questionner sans cesse sur ce que vous faisiez là, que vous vous étiez trompé de salle et que vous pourriez être ailleurs pour...

Lire la critique

il y a 4 ans

28 j'aime

4

Les Indestructibles 2
Raphoucinévore
9

We are (super) family ♬ ♫

Voilà 14 ans (oui, vous avez bien lu...14 ans), Brad Bird et les Studios Pixar nous offraient, avec "Les Indestructibles", une chronique (super) familiale touchante doublée d'un grand film d'aventure...

Lire la critique

il y a 4 ans

14 j'aime

5

The Batman
Raphoucinévore
7
The Batman

Élémentaire mon cher Batman

"The Caped Crusader" fait son grand retour dans cette nouvelle adaptation cinématographique qui ne m'a pas entièrement convaincue, pas autant que je l'aurai voulu. «The Batman» nous plonge dans les...

Lire la critique

il y a 3 mois

13 j'aime

5