Affiche L'Homme qui plantait des arbres

Critiques de L'Homme qui plantait des arbres

Court-métrage d'animation de (1987)

La prof qui plantait des graines...

La première que j'ai vu ce film, ce devait être quand j'étais en 4ème. Notre professeur d'alors avait voulu nous montrer comment l'histoire de Giono avait été adaptée à l'écran, et avec quel talent. Etonnamment, cela ne m'avait pas marqué plus que ça (oui bon, j'étais jeune et con). Mais en le revoyant aujourd'hui, tout m'est revenu, et j'ai redécouvert avec magie cette histoire magnifique,... Lire la critique de L'Homme qui plantait des arbres

8
Avatar Atilawaloo
10
Atilawaloo ·

Un bijou artistique et humaniste

Les dessins de Frédéric Back sont d'une beauté saisissante, alternant entre le pointillisme d'un Monet, l'impressionnisme d'un Van Gogh ou s'inspirant des traits de Degas, c'est tout simplement somptueux. On a l'impression pour la première fois de voir des toiles prendre vie tant l'animation est fluide et réaliste. Si la poésie visuelle existe, Frédéric Back en est le chef de file.... Lire l'avis à propos de L'Homme qui plantait des arbres

6 2
Avatar CaiusB
10
CaiusB ·

Une belle balade dansée

Au début du siècle, dans une région désertifiée à la limite des Alpes et de la Provence, un berger animé de sa seule volonté veut lui redonner vie. Il réussira à faire pousser des milliers d’arbres et à donner espoir aux villageois. Un déroulement fluide où la solitude, la sérénité et l'opiniâtreté de cet homme nous livre un bel hommage à l'environnement et au courage. Le vent, la sécheresse... Lire la critique de L'Homme qui plantait des arbres

5 4
Avatar limma
9
limma ·

Petit à petit la vie reprend le dessus...

Frédéric Back nous éblouit avec ce superbe hommage à la nature, où il a si bien mis en image le texte de Jean Giono. Il aura mis 5 ans à réaliser ce somptueux film, à l'animation si personnelle. Le terme "dessin animé" prend ici tout son sens avec ses 20000 dessins réalisés aux crayons à la cire sur de l'acétate dépoli (ou cellulo givré). Lire l'avis à propos de L'Homme qui plantait des arbres

9
Avatar Vidéale
9
Vidéale ·

10 parce que tu dois le voir.

10 parce que le texte, à la base. Parce que les dessins et l'animation de Frédéric Back. Parce que la voix, la narration de Philippe Noiret. Un peu aussi parce que ça aura été ma porte d'entrée accidentelle dans l'univers de Giono. 10 parce tu dois le voir, et le partager, avec les plus jeunes, et avec les plus vieux, et puis avec les autres aussi. Lire l'avis à propos de L'Homme qui plantait des arbres

5 3
Avatar Tildidoum
10
Tildidoum ·

Beau

J'ai failli décrocher après 5 minutes car je m'inquiétais pour la dépression évidente du narrateur. Puis viens la description de la violence du village voisin, le récit s'emballe, les dessins aussi, ça m'a surpris, presque choqué tellement ça contrastait. Depuis je n'ai plus pu lâcher l'écran des yeux et j'ai regardé ce court métrage, qui tranche légèrement avec ce que j'ai l'habitude de... Lire la critique de L'Homme qui plantait des arbres

Avatar Pumbaa
8
Pumbaa ·

Un chef d'oeuvre absolu !

Ce film m'a extrêmement fait pensé au "Petit Prince" bien que plus "adulte" dans sa narration le schéma est le même. Un Homme part en voyage et y rencontre une personne, bizarre et mystérieuse, qu'il va apprendre à découvrir... L'Homme qui plantait des arbres est une poésie d'abord visuelle avec des dessins certes spéciaux, mais terriblement beaux, et surtout auditive avec une narration... Lire la critique de L'Homme qui plantait des arbres

Avatar Yoann  M
10
Yoann M ·

Planté pas à pas, l'arbre cache la future forêt

La voix de Philippe Noiret peut déconcerter un peu au début; c'est que ... on n'a plus tellement l'habitude de se faire raconter des histoires - sous injonction de faire soi-même, habitués aux jeux en FPS, ça a comme un parfum suranné, un narrateur à la troisième personne. Et c'est reposant. Le graphisme, les images en perpétuel mouvement mais sans agitation, l'histoire elle-même y concourent... Lire la critique de L'Homme qui plantait des arbres

1 3
Avatar Le_sanskrit_tique
9
Le_sanskrit_tique ·

... et nous apprenait l'espoir!

Je trouve que ce dessin animé est d'une infinie sensibilité, correspondant bien à toute la force qui ressort du texte de Jean Giono. La progression du récit où les contours des personnages et des paysages nous conduisent sur le sentier de Provence, nous modelant comme si on faisait corps avec l'histoire et les images. Dit par Philippe Noiret, le texte gagne encore en mélodie et profondeur.... Lire la critique de L'Homme qui plantait des arbres

1
Avatar ArthurPorto
9
ArthurPorto ·