Avis sur

L'Île du Dr. Moreau par Kariboubou

Avatar Kariboubou
Critique publiée par le

ertes le film, si on le prend dans sa totalité, est consternant de nullité, mais il y a des fulgurances de grand n'importe quoi qui font lever les sourcils et marcher les zygomatiques.

Voyons ensemble si l'un des derniers films de Marlon Brando vaux le coup d'y jeter un oeil curieux.

Tout commence quand un certain Edward Douglas, seul survivant d'un crash en pleine mer, se fait secourir par Montgomery, un mystérieux personnage joué par un non moins mystérieux Val Kilmer (oui, quand on voit le choix de ses films, je trouve ça mystérieux). J'ajouterai, un-non-moins-mystérieux-Val-Kilmer-à-coté-de-ses-pompes, puisque que son jeu est calqué sur ces gars tout nonchalants qui viennent de fumer un pet' et qui rigolent doucement pour rien. Alors que franchement, vu ce qui se passe sur cette île, il n'y a pas trop matière à rigoler. Oui parce que le docteur Moreau y a élu domicile pour y faire ses expérimentations contre nature: Mélanger l'ADN d'Homme et d'animal. Se faisant, il crée des hybrides aux physiques animaliers mais à la posture humanoïde. Certains, même, habitent avec lui et il les considère comme ses propres enfants (un des quatre est un trisomique noir, mélange d'un singe et de Isaac de La Croisière S'amuse).

Depuis le générique de début (pas si mal) on pense à plusieurs trucs:

C'est très chiant parce que ca ne bouge que peu et la réalisation laisse vraiment à désirer (derrière la caméra c'est

John Frankenheimer. Père biologique supposé de Michael Bay. Je ne déconne pas cette fois) et n'arrête pas de se répéter à coup de gros plans sur les personnages.
Des cadrages comme ça (un personnage en gros-plan sur le coté) y'en a des tonnes dans le film. Aucune réflexion ou justification pour l'emploi de ceux-ci. On croirait presque qu'il ne leur restait plus qu'une focale disponible.

Le film s'avère très ennuyeux, mais de temps en temps, sortie de nulle part, une petite scène, un plan, un dialogue, change le métrage pour le faire venir dans le pays de ces films tournés sous LSD dans les années 70. Le ton change d'un coup, les expressions aussi, les échanges entre personnages sont incompréhensibles et ne suivent aucune logique.

Mais malgré tout ça, je ne peux le conseiller car ca reste trop rare (par contre si vous voulez voir Marc Dacascos et Ron Pearlman en animaux, foncez!) pour 1H40 de film. C'est un navet aux légers accents nanar, mais ca reste un navet.
Pour en revenir à la technique, John Frankenheimer (qui remplace le vrai réalisateur, parti à cause d'un différent avec Kilmer) en fait le minimum (pas étonnant pour un mec qui a réalisé des Soap) et, comme je vous le répète encore une fois, fait des gros plans pour rien. Le peu de 3D qui est utilisée a incroyablement mal vieilli. Autant Jurrasic Park, tourné deux ans auparavant arrive à tenir les années difficilement mais avec panache, autant là, cela devait être mauvais dès 1996.

Donc non, ne le regardez pas, ca n'en vaut pas le coup. Mal joué, rythme lent dans la branche "chiante" et réalisation feignante ne valent pas le coup de passer 1H40 à tenter de déceler le nawak du film. Prenez un vrai nanar à la place (ou le film de Val Kilmer ou il est unijambiste et ou on voit son zizi).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 694 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Kariboubou L'Île du Dr. Moreau