Affiche L'Or de MacKenna

L'Or de MacKenna

(1969)

MacKenna's Gold

12345678910
Quand ?
5.9
  1. 0
  2. 3
  3. 1
  4. 7
  5. 16
  6. 24
  7. 17
  8. 6
  9. 2
  10. 1
  • 77
  • 3
  • 35

1872. MacKenna, shérif de Hadleyburg est attaqué par le vieux chef apache Prairie Dog qu’il blesse mortellement et qui lui parle de la légendaire Vallée de l’or. Seul, Adams qui est désormais aveugle, a vu l’or. Sceptique, MacKenna a brûlé la carte avant d’être capturé par le bandit Colorado qui...

Casting : acteurs principauxL'Or de MacKenna

Casting complet du film L'Or de MacKenna
Match des critiques
les meilleurs avis
L'Or de MacKenna
VS
Avatar Lt Schaffer
6
De l'or pour les graves

Il y a de ces films qui ont de quoi faire sévèrement bander sur le papier. L'Or de McKenna en fait parti. D'emblée, on propose une confrontation Gregory Peck/Omar Sharif à laquelle viennent se greffer des seconds ou petits rôles interprétés par Telly Savalas, Burgess Meredith, Edward G. Robinson ou encore Eli Wallach... Le tout écrit par le scénariste du Train Sifflera Trois Fois et mis en musique par Quincy Jones. On pourra toujours se poser des questions sur la carrière de son réalisateur,...

3 7
Critique de L'Or de MacKenna par hopkins

Jack Lee Thomson est réputé pour avoir réalisé un certain nombre de films d'aventures et d'action plutôt réussis. "L'or de MacKenna" fait partie du lot. Pour ce faire, il a réuni une brochette d'acteurs qui ont eu leur heure de gloire dans le cinéma américain. Omar Sharif est particulièrement convaincant dans le rôle de Colorado, le chef de bande, tantôt méchant et sardonique, tantôt menteur et manipulateur. Gregory Peck est fidèle à ses nombreux rôles d'homme intègre et déterminé. Eli... Lire l'avis à propos de L'Or de MacKenna

PostsL'Or de MacKenna

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (9)
L'Or de MacKenna
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Gros corps malade

A l’origine du triomphe mondial des Canons de Navarone (Jack Lee Thompson, 1961), le producteur et scénariste Carl Foreman choisit d’adapter en 1968 le roman de Heck Allen (sous le pseudo Will Henry) L’or de MacKenna afin d’en faire une nouvelle superproduction destinée à casser la baraque au box-office. Afin de réitérer le miracle de Navarone, il embauche la même équipe artistique, avec aux... Lire l'avis à propos de L'Or de MacKenna

3
Avatar p3i
2
p3i ·
Western à grand spectacle

L'or de MacKenna est l'exemple parfait de western spectacle et même à grand spectacle, disposant de tous les éléments inhérents au genre : grande mise en scène, gros casting, scènes spectaculaires avec clou final très impressionnant... il n'apporte rien de nouveau au genre, mais procure un plaisir immédiat, c'est pourquoi il n'est pas souvent cité dans les anthologies de... Lire l'avis à propos de L'Or de MacKenna

2
Avatar Ugly
7
Ugly ·
Critique de L'Or de MacKenna par Caine78

RTL9 semblant faire un concours de bêtise avec Arte, j'ai donc dû subir « L'Or de MacKenna » avec une chanson composée par Quincy Jones doublée de la plus abominable des façons en français, la chaîne câblée il est vrai peu aidée par une équipe de doubleurs fous ayant affublé Omar Sharif d'un insupportable accent mexicain : la très, très grande classe. Pour le reste, j'avoue avoir un petit... Lire l'avis à propos de L'Or de MacKenna

Avatar Caine78
5
Caine78 ·
L'homme qui ne voulait pas être roi

C'était quand même bien fun. Une sorte de blockbuster avant l'heure. Et puis ce bon vieux Greg ! Greg que je considère de plus en plus comme un pré-Clooney : même cynisme, même auto-dérision, même classe classe, même genre de belle gueule. Il ne lui manque que la tasse de café. Ce qui m'a étonné, c'est à quel point le scénario est violent. Il ya tellement de mises à mort, et c'est rarement... Lire l'avis à propos de L'Or de MacKenna

3 3
Avatar Fatpooper
7
Fatpooper ·
Découverte
Hamburger et Spaghetti

Voilà un film que certains jugent décousu, mal filmé et maladroit. Franchement ? Un film presque foutraque qui reste euphorisant malgré ses effets de bonhomme en mousse, ses quelques incrustations sur fond bleu, son séisme sur maquettes (à la fin du film) à trois balles et qui en plus te fait découvrir le busard dindon, ça ne se refuse pas ! Omar Sharif s'y amuse. Gregory Peck s'y... Lire la critique de L'Or de MacKenna

Avatar Presque
7
Presque ·
Toutes les critiques du film L'Or de MacKenna (9)
Vous pourriez également aimer...