Bande-annonce
Affiche L'avventura

L'avventura

(1960)
12345678910
Quand ?
7.3
  1. 12
  2. 12
  3. 33
  4. 87
  5. 189
  6. 279
  7. 552
  8. 595
  9. 315
  10. 191
  • 2.3K
  • 161
  • 2.1K

Anna, une riche héritière oisive, est fiancée avec Sandro, un architecte. Alors qu'ils font une croisière en Méditerranée accompagnés d'amis, Anna disparaît au cours d'une escale sur une petite île rocailleuse. Des recherches s'organisent, qui rapprochent Sandro de Claudia, la meilleure amie d'Anna.

Casting : acteurs principauxL'avventura

Casting complet du film L'avventura
Match des critiques
les meilleurs avis
L'avventura
VS
Avatar Sergent Pepper
7
« Pourquoi discuter ? Les paroles ne servent à rien. »

L’Avventura n’est pas un film facile. Par sa longueur, près de 2h30, par son récit, volontairement déceptif, par son propos enfin, gangréné de silences et de décrochages. Marivaudages vains de riches oisifs, il a tout pour irriter. La disparition de l’une permet de glisser une béance dans ce monde polissé qui s’en remet étrangement, accentuant son absence de sens des réalités, et remettant en marche la valse des séductions, toutes plus opaques et blasées. Le désir de vivre un sentiment réel...

32 1
Une blonde et une brune sont sur un bâteau, la brune tombe à l'eau...

(Vu sur Arte) Lointaine époque (60 ans déjà) où ce film pouvait apparaître comme une révolution scandaleuse - comme si le cinéma avait rejoué, un siècle plus tard, son propre "procès Bovary". Il y a en effet de fortes affinités entre ce L'Avventura et le projet flaubertien : mêmes forces (pureté formelle) et faiblesses (tableau interminable de la bassesse morale et sexuelle d'une certaine bourgeoisie italienne). A l'instar de ma critique récente sur Lire l'avis à propos de L'avventura

Critiques : avis d'internautes (30)
L'avventura
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de L'avventura par klauskinski

Au début de L'avventura, on suit un groupe de bourgeois en croisière dans les îles éoliennes. La disparition sur une des îles de celle qui constituait jusqu'ici le personnage principal du film, Anna, semble lancer celui-ci sur les bases d'un thriller. Pourtant le film bascule lentement dans une sorte de dérèglement progressif: dès les séquences de recherche, sur l'île, Antonioni brouille les... Lire la critique de L'avventura

32
Avatar klauskinski
9
klauskinski ·
Critique de L'avventura par Rozbaum

Mon premier film d'Antonioni est donc L'Avventura. Je n'ai eu d'échos ni à propos de ce réalisateur ni à propos de ce film, je l'ai alors découvert dans tout l'innocence de mes yeux, et le cinéma italien m'a là encore encore offert un grand moment. C'est dans Allemagne année zéro de Rosselini que j'ai le plus intensément ressenti cette errance du héros dans le cinéma moderne. A partir de ce... Lire l'avis à propos de L'avventura

23 9
Avatar Rozbaum
8
Rozbaum ·
Anna a disparu… Une histoire est-elle possible? Le cheminement de l’abstrait vers l’humain.

Ce film pourrait être un documentaire sur la perte de sens. La disparition d’Anna au début du film est un véritable coup de force de la disparition littérale du sens. Le spectateur suivait depuis le début ce personnage d’Anna mais une fois disparu, où est maintenant l’histoire? En étant dépourvu d’histoire, les personnages deviennent étrangement intéressants. L’île désertique devient une... Lire la critique de L'avventura

3 2
Avatar Meladaily
10
Meladaily ·
Découverte
Entre chiens et loups

Malgré une immense bronca au festival de Cannes 1960, L'Avventura a su traverser les époques et se créer une solide réputation, notamment celui d'avoir inventé un nouveau langage cinématographique et c'est toujours difficile de se lancer dans ce genre d'oeuvre dont la réputation est si haute qu'on a un peu peur de la déception due à une attente trop élevée. Ce n'était pas... Lire l'avis à propos de L'avventura

27 10
Avatar Docteur_Jivago
6
Docteur_Jivago ·
Critique de L'avventura par Kaneda

Dans le cinéma classique, tout est fait pour créer une sorte d'homogénéité entre l'espace et le personnage. C'est le personnage qui détermine cet espace en paysage. Il le controle. A tel point qu'on oublie le plus souvent cet espace. Ici, c'est l'opposé. Un groupe d'amis, fesant partie de la (grande) bourgeoisie italienne se retrouve débarquer dans un espace où au première abord, ils n'ont rien... Lire la critique de L'avventura

17 3
Avatar Kaneda
10
Kaneda ·
Toutes les critiques du film L'avventura (30)
Bande-annonce
L'avventura