"Qu'est ce qu'on va faire maintenant ? / J'en sais rien"

Avis sur L'invincible super Chan

Avatar ElGrrekho
Critique publiée par le

L'invincible super-Chan....

A vrai dire avant de voir ce film, je m'étais dit qu'en tant que nanard de kung-fu, le film serait bourré pêle-mêle de clichés du genre avec des combats mal orchestrés et un jeu d'acteur pas terrible, rendant le tout absurde donc drôle.

C'est exactement ce qui m'a été servi, mais puissance dix. Bon dieu comme j'ai ris, mais j'ai ris comme il n'y avait pas eu longtemps (sauf devant mes comédies favorites) et ça m'a fait du bien.
Film complétement barré + film de kung-fu, il n'en fallait pas plus pour me séduire !

L'invincible super Chan, c'est un peu le concentré de 2-3 scénarii en un seul film : l'histoire du disciple qui veut venger son maître lâchement assassiné, celui du combattant d'origine modeste qui devient l'homme le plus fort du coin et qui devient le rival des plus grosses pointures ou encore le film de l'ancien combattant forcé de reprendre les armes pour venger sa famille assassinée/pour délivrer sa bien aimée. Ajoutez à cela des capacités dignes de superman, des dialogues absurdes et creux ainsi que des armes et combats sortis d'on ne sait où et vous obtiendrez un film tellement absurde et idiot qu'il en devient excellent.

Sérieusement, TOUT dans ce film est à prendre au 4e degré et même les acteurs semblent en être conscient. Après avoir vaincu l'ennemi de son maître, super Chan discute de l'avenir avec sa femme dans un décors peint cubique représentant l'horizon et sors une réplique qui m'a fait mourir de rire tout en se baladant dans l'espace en suivant la forme de la pièce (oui il marchait en carré, genre on s'en fout tellement qu'on souligne que notre décors fait pitié) : quand ça femme lui demande ce qu'il vont faire ensuite, comment il envisage de vivre alors qu'ils risquent d'être poursuivis par la fille du méchant, il répond simplement qu'il n'en sait rien, qu'il n'y a pas réfléchi. La réplique tombe comme un cheveux sur la soupe mais était à la fois tellement inattendue et à propos quand on envisage le déroulé du film dans sa globalité qu'elle m'a fait rire. Et ce film est bourré de situations et de répliques comme celle-ci, où on se demande si les personnages savent ce qu'ils font et même s'il en ont quelque chose à faire. Mention spéciale à l'un des premiers combattants complétement obstiné par l'idée de foncé sur super Chan tel un sanglier qu'il se prend le même rocher en pleine tête plusieurs fois avant de finir avec une pierre dans le gosier avec notre héros qui lui saute dessus histoire de bien lui enfoncer la chose. Ce combat est du pur n'importe quoi, super Chan combat contre une trouzaine d'ennemis qui finissent par n'en avoir plus rien à faire d'être dans un film de kung-fu et se mettent en bande pour l'asséner de coup de pieds comme dans une baston de rue de jeunes délinquants ou encore se mettent au catch et à la lutte. Je pourrais tout aussi bien parler du boss numéro 2 voleur de poisson façon magique et de son fanion multi-fonction, du nain, de sa lance et de son acolyte au boulier voire du boss final et de sa ceinture au son affreux mais en parler ne serait pas leur rendre hommage tant leur apparition et leur utilisation est hilarante. En outre le montage ainsi que le mixage sont rondement menés et servent à merveille le grand n'importe quoi qui constitue ce film, lui donnant un sens, un rythme mais surtout une patte particulière qui assume sa propre absurdité.

Bref, un plaisir coupable tout bonnement hilarant !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 220 fois
2 apprécient

Autres actions de ElGrrekho L'invincible super Chan