La triste équipe

Avis sur La Belle Équipe

Avatar BenByde
Critique publiée par le

La Belle Equipe est considéré comme une œuvre majeure de Julien Duvivier. A cela je suis d'accord et pas d'accord (enfin une opinion tranchée).
Certes on y retrouve tous ce qu'est le cinéma de Duvivier, à savoir la bande de pote (ou de manière générale le groupe), et tout ce qui va avec : bonne rigolade, serrage de coude, puis trahison, éventuellement réconciliation, et en bonus la mort qui déchire le coeur. Duvivier c'est aussi du cinéma profondément social, dans lequel les personnages rêvent d'ascension. Bien souvent cette ascension n'est dû qu'à la chance des protagonistes, ici un tiquet gagnant de loterie. Mais la chance ne tient qu'à un fil, un ticket se perd facilement, heureusement nos héros le retrouveront in extremis.
Que faire de tout cet argent? Une bande de pote aurait partagé l'argent en part égale (et hop plus de film), mais la bande de super pote menée par Jean Gabin s'associe pour ouvrir une guinguette au bord de l'eau. Mais l'amitié est fragile quand la Femme s'en mêle, et nos cinq associés auront eux aussi leur Yoko Ono. Conjugué à une succession de malchance la fin ne s'annonce pas heureuse, autant vous le dire tout de suite. Enfin si, il existe une fin heureuse réalisée à la demande de producteurs, qui figure dans la version commercialisée, mais il est possible de trouver la version "triste" que je conseille ne serait-ce que pour respecter la vision de Duvivier. Car Duvivier c'est aussi le cinéaste des rêves brisés. Pas le gai le bonhomme, à côté Beaudelaire ressemble à un joyeux drille.

Oui, La Belle Equipe c'est du Duvivier tout craché, mais le film est trop peu passionnant pour être qualifié "d'oeuvre majeure". Les personnages sont trop peu attachant pour qu'on se rejouisse de leur bonheur, ou compatisse à leur mésaventure. Je ne me suis pas senti accepté dans cette bande de bande que je regardais évolué d'un point de vue extérieur.
Je retiendrais seulement la scène où Jean Gabin chante "Quand on se promène au bord de l'eau", juste pour voir Gabin chanter et pour le plan séquence qui l'accompagne (j'adore les plans séquences). Et comme j'adore le cinéma de Duvivier et sa vision du monde je ne le démonterais pas plus longtemps, mais je ne le conseillerais pas non plus.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 63 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de BenByde La Belle Équipe