Un grand moment de gêne...

Avis sur La Cartouche

Avatar Miamsolo
Critique publiée par le

Au départ, je comptais faire une critique très complète sur ce court-métrage, tant les points qui me font grincer les dents sont nombreux (le "plagiat" d'un phénomène internet ayant pris trop d'ampleur, la vulgarisation de la culture geek, etc...). Puis je me suis dit "à quoi bon?". Tout a déjà été abordé par les autres critiques, et puis cela vaut-il vraiment la peine de perdre du temps à écrire un pamphlet sur un court-métrage de Cyprien auquel j'ai octroyé la note de 2/10? N'ai-je rien de plus intéressant à faire? Ma vie se résume-t-elle donc à ça? Critiquer un bête court-métrage de 20 minutes qui s'en prend déjà plein la gueule par mes compatriotes senscritiqueurs?

Du coup, je résume ici (rapidement) ma pensée quant à ce petit film. C'est rarement drôle, car ça reprend tous les clichés sur les joueurs de jeux vidéo sans une once d'originalité. Ce court-métrage aurait pu être réalisé par Laure Manaudou, tant l'approche envers les joueurs reste préhistorique. Les choses ont évoluées, les amis. Et la perception que les gens peuvent avoir des joueurs également. C'est comme le pote relou en soirée qui se ramène avec le clip de Gangnam Style, et qui se marre comme pas possible parce qu'il pense que tout le monde est encore dans ce délire-là. Non, on est passé à autre chose, merci de ne plus nous faire chier avec ta danse du cheval.

Et lorsque le film se veut être émotionnel, ça vire dans le moment de gêne. Oui, on peut être gêné quand on regarde un court-métrage de 20 minutes, seul dans sa chambre. Je crois que je serais encore moins gêné si je regardais un film pornographique le son à fond en sachant qu'il y a quelqu'un dans la pièce d'à côté... C'est d'un mauvais goût rarement atteint, et le pire, c'est que ça se veut drôle.

J'ai beaucoup de peine pour Ludovik que je trouve très drôle, mais qui n'ira pas bien loin s'il se contente de jouer dans les merdes de Cyprien. Voir son talent gâché ainsi, c'est triste. Mais j'ai toujours de l'espoir pour lui. Il suffit du bon projet, du bon rôle, et il sera lancé!

Après, je suis très dur avec ce court-métrage, et j'emploie un langage très direct. Mais c'est parce que j'en ai marre de voir qu'on ne fait pas évoluer les choses. La communauté de joueurs est de plus en plus grande, et se contenter de présenter un joueur comme étant quelqu'un qui porte des pyjamas Mario et qui n'a jamais couché avec une fille (et qui n'ose même pas les regarder), ce n'est pas très malin... Mais il y a quand même 2-3 points qui font sourire, comme l'apparition de Shigeru Miyamoto ou bien celle du Joueur du Grenier. Puis l'image n'est pas non plus mauvaise, on voit qu'ils utilisent du bon matos et qu'ils soignent leur éclairage. Le générique de fin est également bien mis en images, ce côté rétro et hommage à l'univers de Mario est sympathique.

C'est dommage, car le concept aurait pu donner quelque chose d'intéressant s'il avait été fait par les bonnes personnes. Peut-être les vrais joueurs auraient-ils rendu justice à tous les gamers de tous les horizons!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 385 fois
8 apprécient

Miamsolo a ajouté ce court-métrage à 2 listes La Cartouche

Autres actions de Miamsolo La Cartouche