Avis sur

La Chatte sur un toit brûlant par molliecchart

Avatar molliecchart
Critique publiée par le

Le film est bon. Je partais sur un 8 à la base mais après mûre réflexion, je ne peux pas par rapport à la pièce de T. Williams!
Cet auteur s'évertuait à mettre en lumière le problème que suscitait l'homosexualité dans l'Amérique profonde. C'est l'un de ses thèmes majeurs et lui-même qui a participé au scénario a été contraint d'édulcorer! C'est dommage d'éclipser ce trait essentiel dans une adpatation ciné. C'est l'époque qui le veut, je sais, blablabla. James Stewart a bien été renié par son père après "autopsie d'un meurtre"! Comme quoi...

Si, dans la pièce, Brick en veut à sa femme ce n'est pas pour une supposée aventure avec son meilleur ami, lequel s'est suicidé peu de temps après. Non. C'est parce qu'il n'a pas pu se livrer à son amour pour lui et le désespoir a causé le suicide de cet ami. Brick sombre alors dans l'alcool.
L'adaptation s'applique à nous montrer un mari désespéré par la perte de son ami et rancunier envers sa femme dont il soupçonne une aventure avec le défunt ami.
Pour une question de bienséance et d'héritage familial il ne peut divorcer d'elle, et s'applique alors à la torturer psychologuement en refusant de lui faire l'amour. Non pas parce qu'il la dégoûte, lui préférant les hommes, mais pour venger son humiliation.
Pourquoi subit-elle cela? D'abord parce qu'elle ne l'a pas trompé et qu'elle espère un jour le lui faire comprendre, ensuite parce qu'elle l'aime et enfin pour l'héritage.
Cet héritage devrait tombé incessament sous peu puisque le patriarche cancéreux va bientôt décéder. Et l'absence de progéniture risque de compromettre le legs. On comprend l'empressement de Maggie!

Le petit problème réside dans le fait que le scénario ne comble pas un gros vide. Si Maggie n'a pas trompé Brick, et il le sait au fond puisqu'il n'a jamais voulu qu'elle s'explique, pourquoi lui en veut-il autant si le caractère homosexuel est gommé?
Alors ils ont tenté de remplacer une fureur par une autre: une vague histoire de carrière footballistique menée à deux avec ce fameux ami et brisée par Maggie à cause de la violence de ce jeu. Dommage.
A cette frustration s'en mêle une autre, celle d'une famille bouffée par l'argent et son incapacité à aimer. cette frustration finit par prendre le dessus, comme pour éclairer principalement cette problématique.
En reglant en huis clos (exceptionnel) le drame familial, le drame du couple se résout comme par enchantement. C'est fou!

Bon, si on a pas lu la pièce, ça passe! On peut même mettre 8 à cause de ce que le drame familial américain capitaliste est bien travaillé. Surtout si on aime le genre du huis clos!
Les personnages, surtout celui de Maggie et de Big daddy sont complexes et rompent un peu le cliché de la grosse famille pourrie jusqu'à la moelle.
Mais faire un film reste quand même un acte éthique, qu'il soit de commande ou pas!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 182 fois
1 apprécie

Autres actions de molliecchart La Chatte sur un toit brûlant