Un bon divertissement potache

Avis sur La Cité de la peur

Avatar Alexandre Katenidis
Critique publiée par le

Odile Deray, réalisatrice (Mme Chantal Lauby), présente son film Red Is Dead au festival de Cannes. Il s’agit d’un film d’horreur à tendance politique, virant sérieusement au navet, mettant en scène un tueur en série communiste. Or, tout le monde quitte la salle, et le projectionniste se trouve assassiné, de la même manière que dans le film. Pensant pouvoir tirer profit du contexte, Odile Deray fait venir à Cannes l’acteur principal, Simon Jérémi, un tantinet attardé (M. Dominique Farrugia) et embauche un garde du corps, Serge Karamazov, un tantinet décalé (M. Alain Chabat). Or, les meurtres se multiplient autour du film. Le commissaire Bialès (M. Gérard Darmon) est chargé d’enquêter sur ces mystérieux assassinats. Des rapports troubles vont mêler Odile et Bialès. Ce dernier continue à chercher des pistes mais se retrouve lui-même impliqué, tandis qu’un preneur d’otage séquestre Odile.
La trame narrative s’avère complètement échevelée, l’humour relève de l’absurde et du mauvais goût, à l’image de celui pratiqué par les Nuls, sur Canal +. Il faut apprécier les situations décalées et l’esprit potache pour goûter à ce film, ce qui peut s’avérer divertissant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 119 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Alexandre Katenidis La Cité de la peur