La délicatesse un film vraiment délicat !

Avis sur La Délicatesse

Avatar Cinem0ti0n
Critique publiée par le

La délicatesse : c'est un pur plaisir car c'est un très bon film, poétique et surprenant. La mise en scène est somptueuse, je retiendrais notamment la scène du mariage qui m'a vraiment envoûté. Cette façon de tourner autour du couple, et puis ces flocons qui tournoient autour d'eux c'était juste incroyable, ça donnait vraiment une dimension conte de fée. On se sentait comme dans une de ces boules que l'on secouent avec les flocons blancs à l'intérieur. Certaines transitions sont librement inspirés du grand Hitchcock et l'on n'y voit juste que du feu. C'est d'une fluidité incroyable et je trouve qu'il y a un très beau travail sur le temps sans prendre les spectateurs pour des cons avec des panneaux "trois ans plus tard". On peut donc dire que cette mise en scène est efficace, et même originale car elle évite les éceuils avec habileté. Et puis l'écriture du scénario inspiré du livre du même nom de David Foenkinos est débordante de vie, de malice et d'onirisme. Onirique voilà un mot qui retranscrit plutôt bien l'ambiance douce du film.
On pourrait s'attendre à un drame quand on regarde la première demi-heure mais c'est une belle leçon de vie que nous offre les frères Foenkinos puisqu'ils nous montre comment la vie poursuit son cours après un évènement tragique, comment l'on reprend ses marques dans ce monde qui s'est écroulé en une fraction de seconde. Et au final on nous offre une belle surprise avec l'histoire d'amour entre Nathalie et Marcus. Deux êtres foncièrement différents mais qui se connectent grâce à l'humour et à la légèreté du personnage de Marcus qui redonne le sourire à Nathalie. Le scénario à propos de cette romance aurait pu être simpliste or il se trouve que c'est très bien écrit puisqu'on ne trouve jamais que c'est trop, ou que c'est too much. La relation de ces personnages est attendrissante puisqu'elle évolue lentement mais avec beaucoup de tendresse et d'espièglerie dans les dialogues.
Quant à la distribution on est plutôt bien servis puisque le rôle principal est attribué à la charmante Audrey Tautou qui est ici plantureusement gracieuse. Son ton dramatique du début sied bien avec sa joie de vivre débordante de la fin. Et puis elle a toujours ce côté timide et hésitant qui nous fait simplement craquer. C'est une très belle partition que lui offre ici les frères Foenkinos puisqu'elle est sublime dans ce rôle-ci, et je dirais même qu'elle nous manquait trop au cinéma depuis presque un an. J'ai adoré tout un tas de scènes dans ce film, dont la scène dans la discothèque où elle déborde d'énergie. Ou encore la scène de fin avec un regard caméra magnifique qui en dit long... François Damiens est une vraie découverte dans ce film, je le connaissais bien sûr avant mais là je le vois d'un autre oeil. Avec ce rôle de Marcus il est beaucoup moins balourd que d'habitude et joue plus avec délicatesse à l'image du film. Il est un peu effacé, un peu timide et ça le rend vraiment touchant. On dirait un gros nounours de guimauve que l'on aurait envie de prendre dans ses bras. Il est parfait dans ce rôle, et l'on oublie assez vite le côté ingrat de son rôle puisqu'il faut le dire il a été choisi à cause de son physique à la "anti-Brad Pitt". Il est juste, et ses quelques scènes drôles sont tendres. Quel bonheur aussi de retrouver Joséphine de Meaux qui elle aussi met de côté son côté un peu potache, elle insuffle un très bon dynamisme lorsqu'elle est dans une scène et même si j'aurais aimé la voir plus souvent je l'ai trouvé impeccable et aussi à l'aise dans l'émotion que dans son registre habituel. Pio Marmaï est lui aussi une vraie bouffée d'air frais, craquant bien sûr, mais aussi d'un naturel désopilant.
En somme La délicatesse est un film à ne pas rater pour la fin 2011 pour ses nombreuses qualités que ce soit techniquement ou dans le récit. C'est encore une fois la preuve que le cinéma français a des choses à dires, et qu'il les dit avec talent. C'est frais, c'est doux et c'est d'un lyrisme purement envoûtant, lyrisme notamment sublimé par la bande-originale de Emilie Simon qui signe ici de très belles chansons dont "Mon chevalier" qui est une chanson d'amour admirable. Vous pouvez d'ailleurs regardez son clip puisqu'il a été réalisé par les frères Foenkinos et qu'il y a pas mal de similitudes avec le film. J'ai beaucoup aimé ses chansons avec les sonorités de xylophones qui donnent une certaine malice au film. Enfin bref on ne ressort pas du tout déçu de ce film qui démarrait sans grande prétention mais qui frappe fort au final. Je suis charmé par tant de beauté, et tant de poésie. Un vrai coup de coeur !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 513 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Cinem0ti0n La Délicatesse