Affiche La Dixième Victime

Critiques de La Dixième Victime

Film de (1965)

  • 1
  • 2

The purge version 60’

Une version glamour, fashion, très légère de The Purge. Marcello ! Marcello ! La société du spectacle y est représentée au sommet de sa bêtise, mettant en scène le meurtre pour une publicité. Le crime est légitimé, reconnu. Marcello Mastroianni est toujours aussi excellent, même les cheveux décolorés. Lire la critique de La Dixième Victime

Avatar alberto-Little
7
alberto-Little ·

À mon avis je perdrais à ce jeu

C'est sympa. J'aurais bien voulu mettre plus mais j'ai pas réussi à être plus pris que ça par le film. Le scénario est bien trouvé, y a plusieurs bonnes idées amusantes. Je ne suis pas fan de gadget à la James Bond, j'ai donc été un peu refroidi en début de film (ce n'est pas assez décalé pour que je trouve ça amusant). Et puis le jeu de chat et souris joué par les deux personnages ne... Lire la critique de La Dixième Victime

2 2
Avatar Fatpooper
6
Fatpooper ·

Qui part à la chasse...

Caroline Meredith (Ursula Andress), une américaine, vient de réussir, dans le rôle de la victime, sa neuvième Grande Chasse en tuant un homme. On lui propose d'accomplir sa dixième et dernière chasse sous l'oeil des caméras de télévision. Le but des participants est de devenir un Décaton (pour cela il faut survivre à sa dixième chasse). Ce statut permet d'avoir tous les honneurs et... Lire l'avis à propos de La Dixième Victime

2 4
Avatar Oskar Newon
6
Oskar Newon ·

Échec et mate

La dixième victime est un film inégal, qui fait se côtoyer le très bon et le très moyen, au sein de la même séquence parfois, ce qui est assez déroutant. Partant d'un pitch génial, qui en tout cas me parle terriblement, à savoir ce permis de tuer donné à quelques participants à un nouveau jeu de société (au sens premier du terme !), Elio Petri se lance dans la satire parfois trop grossière,... Lire l'avis à propos de La Dixième Victime

3
Avatar oso
6
oso ·

Mou et sans rythme

Une bonne idée de départ, mais mal exploitée à cause d'un scénario se perdant en diversions (genre les adorateurs du soleil) au lieu d'approfondir les personnages. De plus la réalisation est très molle et sans rythme. La direction d'acteurs déçoit, Mastroianni semblant peu concerné, quant à Andress, sa plastique et son visage sont magnifiques mais elle a l'air de s'en contenter. (les courtes... Lire l'avis à propos de La Dixième Victime

Avatar estonius
5
estonius ·
  • 1
  • 2