Affiche La Fureur de vivre

Critiques de La Fureur de vivre

Film de (1955)

Teen movie antique.

Les films sur les adolescents en rupture avec le monde des adultes ne datent pas de John Hughes ou des gâteaux à la pomme. On est en plein dedans, mais dans un film bien plus dramatique que les références que je viens de vous balancer. Jeu de la mort, bagarre au couteau, fugue ou famille fantasmée, les scènes marquantes sont légion dans ce film, les moments de légèreté le sont beaucoup moins.... Lire la critique de La Fureur de vivre

26 1
Avatar JohnSpartan
8
JohnSpartan ·

Pioneer soundtracks

Certains jalons sont plus immortels que d’autres : avoir le mérite d’être le premier à aborder un sujet, briser un tabou ou occasionner un nouvel éclairage sur un thème est une chose, cela n’occasionne pas forcément un chef d’œuvre. La fureur de vivre est en tout point un film iconique : il porte avec lui l’éclatante naissance du mythe James... Lire la critique de La Fureur de vivre

37 3
Avatar Sergent Pepper
6
Sergent Pepper ·

La jeunesse a pris une ride... [SPOILERS]

La fureur de vivre, c'est le film d'une génération... Mais sans doute pas de la nôtre. On se rend vite compte que le réalisateur l'a envisagé comme un film quasi-documentaire, un film qui voulait simplement capter l'essence des rébellions juvéniles de son époque. Plusieurs conséquences, donc... Tout d'abord, j'ai été frappé de la façon dont la psychologie des personnages est abordée, l'exemple... Lire la critique de La Fureur de vivre

25
Avatar WinslowLeach
7
WinslowLeach ·

You're tearing me apart!

Film culte de Nicholas Ray, Rebel Without a Cause est un film à l'image de son héros, le légendaire James Dean, et du jeune Jim Stark qu'il incarne : il ne sait pas où aller, comment y aller, pourquoi. Il a quelque chose d'important à dire mais n'arrive pas à le formuler. Et c'est justement cette rage insaisissable, vaine et indispensable, captée quasiment sans le vouloir par le cinéaste, qui... Lire l'avis à propos de La Fureur de vivre

29 4
Avatar Lucas Stagnette
7
Lucas Stagnette ·

L'incroyable James Dean ...

Rebel without a cause exprime le malaise de la jeunesse américaine des années 50. Sur ce point il faut lui rendre justice, le film parvient bien à établir une atmosphère pesante à tel point que le malaise en question devient communicatif. James Dean incarne à merveille une jeunesse à la recherche de son identité propre qui rejette les valeurs conformistes et bourgeoises de ses parents. Les... Lire la critique de La Fureur de vivre

22 4
Avatar Charlotte-Bad
7
Charlotte-Bad ·

La fureur de vieillir

J'ai longtemps entendu parler de "La Fureur de vivre" comme étant le meilleur film de son défunt acteur, le mythique James Dean. Seulement voilà, un problème se pose : je l'ai vu y'a quelques semaines, et je dois vous confesser un détail vraiment gênant : le film m'a déçu au point de n'en n'avoir pas la moyenne. Fait étrange, je n'avais rarement vu de film de cet époque ayant tant... Lire l'avis à propos de La Fureur de vivre

11 2
Avatar FloBerne
5
FloBerne ·

Génération rebelle.

Depuis (quasi pile-poil) trois ans et la sortie de La La Land (qui y fait d’imposants clins d’œil) je tenais à revoir La fureur de vivre, de Nicholas Ray. Film que j’avais découvert, comme j’en avais découvert beaucoup d’autres, quand j’avais décidé de voir tous ces grands classiques du cinéma, référencés partout. C’était il y a quinze ans, peu ou prou mais je n’en avais pas... Lire l'avis à propos de La Fureur de vivre

3
Avatar JanosValuska
8
JanosValuska ·

Jeunesse d'hier et d'aujourd'hui

James Dean est un mythe. Disparu trop tôt, il a beaucoup fait parler de lui et a rendu chacune de ses apparitions curieusement très intéressante. Aussi quand Arte propose la rediffusion de La fureur de vivre, il ne faut pas hésiter, la soirée ciné télé est programmée. L'appréhension était présente, c'est certain et surtout à cause de cette aura autour du film, mais le résultat est on ne peut... Lire la critique de La Fureur de vivre

9 7
Avatar Carlit0
8
Carlit0 ·

Daté certes, mais efficace.

Tout le monde ne "rentrera" pas dans ce film. La violence qui s'y dégage n'a pas très bien vieilli, les dialogues sembleront verbeux et niais à qui refuse de s'identifier aux personnages, et pour notre regard de spectateurs du XXIe siècle, ce ne sera sans doute pas le film le plus révolutionnaire de Nicholas Ray. Pour comprendre le film, il faut vraiment avoir à l'esprit tout ce qu'il ne dit... Lire la critique de La Fureur de vivre

7 6
Avatar zardoz6704
7
zardoz6704 ·

Rebelle sans cause

Ce titre de critique fait allusion bien évidemment au titre original, mais aussi au titre d'un ouvrage dont la Warner avait acheté les droits et qu'elle souhaitait adapter en offrant le premier rôle à Marlon Brando ; il traitait de la délinquance juvénile. Mais quand le projet tomba dans les mains de Nick Ray, celui-ci ne voulut pas se plier aux souhaits du studio et ne voulut pas traiter ce... Lire l'avis à propos de La Fureur de vivre

10
Avatar Ugly
8
Ugly ·