👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

4 amis partent en retraite pour manger jusqu'à en mourir, le principe est étonnant, intriguant, on se demande un peu où le réalisateur veut en venir, personnellement je me pose toujours la question... Tout d'abord le film dure 2 heures, 2 heures pour développer une thèse pas extrêmement claire: se goinfrer n'est pas très très raisonable, ou peut-être l'hedonisme c'est moche, ou encore dans le fauchon tout est bon...

Ca pourrait passer si le film était a peu près interressant, hélas malgrès des acteurs très corrects, les dialogues semblent improvisés et c'est hélas tristement dénué d'humour. De plus, les acteurs détachent chaque syllabe de manière systèmatique, on a l'impression qu'ils récitent une dictée, c'est assez troublant. Quand quelqu'un ouvre la bouche c'est soit pour décrire ce qui apparait à l´écran, soit pour éclater de rire de manière aléatoire, un peu comme si le bétisier n'avait pas été coupé au montage.

Phillipe Noiret a dit aux critiques :

« Nous tendions un miroir aux gens et ils n'ont pas aimé se voir dedans. C'est révélateur d'une grande connerie ».

Le miroir de Loiret est hélas horriblement déformant et même si je veux bien croire que les acteurs aient apprécié de se gaver de nourriture de chez Fauchon pendant le tournage, ca reste particulièrement pénible à regarder, une des actrices le dit elle-même “vous êtes grotesques et dégoutants." je n'aurai pas dit mieux...

Les scènes prévues pour choquer, sont logiquement insupportables, mais si je veux voir des gens s'étronner dessus je suis sur que google peut m'aider, seulement voilà ce n'est pas exactement dans mes priorités.
À la limite ce film peut servir comme coupe-faim, ca pourrait surement être utile, il paraît que le médiator n'est plus recommandable mais je conseillerai plutot de se référer au site mangerbouger.fr ca prendra moins de temps et ce sera probablement plus amusant.
papy_russe
3
Écrit par

il y a 9 ans

22 j'aime

4 commentaires

La Grande Bouffe
BiFiBi
8

Le plaisir de mourir

(Attention, critique susceptible de contenir des spoilers) Marco Ferreri est un réalisateur que j'admire beaucoup, tout autant pour sa détermination à dépasser sans cesse les frontières posées...

Lire la critique

il y a 11 ans

64 j'aime

3

La Grande Bouffe
Grard_Rocher
8

Critique de La Grande Bouffe par Gérard_Rocher

C'est un bien surprenant week-end que vont passer quatre copains: Ugo, un restaurateur, Michel, un réalisateur de télévision, Philippe, un juge et Marcello, un pilote de ligne. En effet ils ont...

Lire la critique

il y a 7 ans

42 j'aime

15

La Grande Bouffe
socrate
3

Manger pour mourir

Il ne suffit pas d'avoir les bons ingrédients pour réussir la recette. Marco Ferrerri avait pourtant tout pour réussir son plat, avec une excellente idée de départ et cinq comédiens formidables, à...

Lire la critique

il y a 11 ans

26 j'aime

5

Skyfall
papy_russe
7
Skyfall

Skyfall pas faire...

Dès la première seconde (chrono en main), on apprécie le retour de l'humour perdu en route dans rectum of salace, on a droit ensuite à une séquence d'introduction qui n'a rien à envier à celle de...

Lire la critique

il y a 9 ans

32 j'aime

15

La Grande Bouffe
papy_russe
3

La grande fauchoneuse

4 amis partent en retraite pour manger jusqu'à en mourir, le principe est étonnant, intriguant, on se demande un peu où le réalisateur veut en venir, personnellement je me pose toujours la...

Lire la critique

il y a 9 ans

22 j'aime

4

Harry Potter et les Reliques de la Mort - 2ème partie
papy_russe
5

Emma watson et la reluque de la mort (part 2, la suite de la fin)

Je trouve incroyable qu'en ayant a disposition plus de 4 heures de film, on puisse transformer un livre aussi simple que le dernier Harry Potter en un tissu d'incohérences diverses et en un film...

Lire la critique

il y a 11 ans

17 j'aime

4