Une semaine en kit

Avis sur La Maison démontable

Avatar Poirot528
Critique publiée par le

Le personnage de Keaton comme à son habitude est victime bien malgré lui de malheur : un piano lui tombe dessus, il se casse la figure, il descend une échelle dont il casse les barreaux, tenter de monter une cheminée, etc. : tout est prétexte à un gag et à faire ses malheurs.
Pour faire rire, l’acteur-réalisateur prend de sacrés risques (j’ai lu après le visionnage qu’il s’est sérieusement blessé sur le tournage) : on ne peut que l’admirer, car en retour : cela fonctionne, j’ai pas mal ris. En plus : la séquence de la tornade est vraiment impressionnante.
L’aventure de la maison en kit n’aura duré que sept jours pour ce brave jeune couple mais à la fin ils s’aiment toujours. La maison était en kit mais pas en l’amour : on en apprend des choses en vingt minutes avec Buster Keaton.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 6 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Poirot528 La Maison démontable