Affiche La Petite boutique des horreurs

La Petite boutique des horreurs

(1960)

The Little Shop of Horrors

12345678910
Quand ?
6.4
  1. 1
  2. 13
  3. 18
  4. 51
  5. 152
  6. 363
  7. 333
  8. 102
  9. 25
  10. 14
  • 1.1K
  • 65
  • 790

Les affaires du fleuriste Mushnik ne sont pas brillantes. À tel point qu’il veut se débarrasser de son employé, Seymour. Jusqu’au jour où celui-ci lui montre la plante qu’il a élevée… Une plante qui prospère si on la nourrit de sang frais. Pour satisfaire ses appétits, Seymour lui fournit des...

Casting : acteurs principauxLa Petite boutique des horreurs
Casting complet du film La Petite boutique des horreurs
Match des critiques
les meilleurs avis
La Petite boutique des horreurs
VS
La petite boutique des horreurs

Ayant vu et revu le remake de Frank Oz pendant toute mon enfance, j'étais curieux de voir l'originale. C'est chose faite. Et je dois dire que j'ai été agréablement surpris, pour ce que les films de Corman n'aient pas de grandes réputations, mais plutôt celles de séries B. On a l'impression avec ce film de visionner un cartoon en live. Les personnages sont tous assez loufoques et la réalisation est calqué, pour beaucoup de scènes, sur des vieux Tex Avery. Le tout est très kitsch, mais on...

8 3
Une belle plante, en somme !

C’est dans le quartier déshérité de Skid Row à Los Angeles que Roger Corman place sa petite boutique des horreurs, celle d’un fleuriste qui ne vend pas grand-chose. Qu’est-ce qui est le plus bizarre dans ce film ? La boutique dans laquelle on trouvera une plante qui bouge (bon, ok, ça, ça existe), qui croît rapidement, mais surtout qui parle (c'est tout de suite moins courant) et qui en plus réclame à bouffer (« Feeeed me ! ») ? Ou la faune la fréquentant : le client qui mange des fleurs, la... Lire l'avis à propos de La Petite boutique des horreurs

12 3
Critiques : avis d'internautes (16)
La Petite boutique des horreurs
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Un rendement hors norme

Tous les films n’ont pas la même vie après leur mise en exploitation. Cette Petite Boutique des horreurs n’aurait pas dû se faire car Roger Corman n’aimait pas les comédies. Mais Charles B. Griffith le scénariste et Mel Welles l’acteur qui joue le rôle du fleuriste l’ont supplié de tourner et fini par le convaincre, à contrecœur. Tournant non pas en deux jours mais en deux jours et... Lire la critique de La Petite boutique des horreurs

15 3
Avatar Zolotoï
7
Zolotoï ·
Critique de La Petite boutique des horreurs par Ninesisters

L’histoire est celle d’un jeune fleuriste maladroit qui, pour ne pas se faire renvoyer par un patron avare et autoritaire, propose de lui montrer la plante exotique qu’il a fait poussé chez lui. Mais il va s’apercevoir que pour qu’elle grandisse, elle a besoin d’autre chose que de l’eau, du soleil, et des nutriments : il lui faut du sang humain. Heureusement, ce ne sont pas les fournisseurs... Lire la critique de La Petite boutique des horreurs

5
Avatar Ninesisters
7
Ninesisters ·
Critique de La Petite boutique des horreurs par JimAriz

Scénario écrit en deux semaines, deux jours de tournage, pas de budget et pourtant Roger Corman réussit un film d'horreur mêlé à la comédie devenu même, au fil des années, culte! Pourquoi culte? pour son scénario complètement déjanté, ses personnages loufoques : le dentiste fou, l'homme qui va dans un magasins de fleur pour se nourrir... Mais surtout la première apparition de Jack Nicholson,... Lire l'avis à propos de La Petite boutique des horreurs

5
Avatar JimAriz
8
JimAriz ·
Découverte
Ne nourrissez jamais une plante carnivore !

Film fauché, bâclé, pas très beau mais assez génial en son genre tellement il est déjanté et bourré d'inventions : la plante elle-même bien sûr, mais aussi le dentiste sadique et ses clients masochistes (dont Jack Nicholson), la jolie prostituée, la veuve éplorée, le patron tyrannique, les flics débiles, et aussi la poursuite finale, véritable morceau d'anthologie... On passe un bon moment !... Lire l'avis à propos de La Petite boutique des horreurs

3
Avatar estonius
7
estonius ·
Mouillé ou sec?

Un Mel Welles excellent en fleuriste juif et avare, un dentiste complètement cinglé, un tout jeune Jack Nicholson dans un de ses premiers rôles, une police complétement dépassée par les événements et une histoire à dormir debout: la Petite Boutique des Horreurs avait de quoi faire un film plus que sympa. C'était sans compter le jeu de Jackie Joseph tout simplement exaspèrent et le manque de... Lire la critique de La Petite boutique des horreurs

9 2
Avatar Thieuthefirst
5
Thieuthefirst ·
Toutes les critiques du film La Petite boutique des horreurs (16)
Vous pourriez également aimer...