Ambivalent

Avis sur La Prisonnière du désert

Avatar Muffinman
Critique publiée par le

On peut, comme c'est mon cas, ne pas aimer John Wayne pour sa sale mentalité bien connue ("un bon indien est un indien mort"), il n'en reste pas moins que ce film est fascinant. Fascinant parce qu'il utilise de manière ambivalente cette mentalité. On se demande d'ailleurs jusqu'à quel point Wayne a eu besoin de "jouer" pour ce film. Il est tellement parfait dans la peau du raciste de base qu'on se demande où commence Ethan et où finit Wayne. Et jusqu'à la dernière minute on se demande s'il va tuer ou non la toute jeune Debbie (Natalie Wood).
Ce qui est également hautement appréciable dans ce grand film, c'est sa fin sobre et sans grandiloquence à des années lumières de ce que nous propose Hollywood - mais pas seulement - aujourd'hui avec remises de médailles, félicitations etc. Beurk.

La Prisonnière du désert est un classique au statut mérité qui a su éviter de ne pas se transformer en film raciste.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 317 fois
1 apprécie

Muffinman a ajouté ce film à 5 listes La Prisonnière du désert

Autres actions de Muffinman La Prisonnière du désert