Avis sur

La Route par nicolinux

Avatar nicolinux
Critique publiée par le

Le film n'est, certes, pas parfait. Les flash-back du père à l'époque où tout allait bien, ou à l'époque de la naissance de son fils, puis du départ de la mère m'ont semblé bien superflus, mais je n'exclus pas que ça soit lié à ma lecture préalable du roman. Disons qu'ils ne sont pas légers, ils sont évidemment filmés en couleur pour bien insister sur la différence entre avant et après. Ils sont heureusement assez courts et à défaut d'être utiles, ils ne sont pas pénibles. Ils changent néanmoins quelque peu le message global, en donnant plus de pistes de réponse que le roman. En cela, le film est sans doute plus rassurant, ne serait-ce d'ailleurs qu'en raison de son cadre connu.

La Route, sur écran, est beaucoup moins forte que sur papier, mais je crois qu'il n'était pas possible de faire autrement. La passivité du spectateur ne peut atteindre la puissance d'évocation d'une lecture active, d'autant que le roman n'explicite quasiment rien là où le film donne forcément une forme, impose finalement une version personnelle, celle de John Hillcoat.

Ainsi, il semble impossible de concevoir un film aussi fort que le roman, fort au point de choquer comme c'est encore le cas pour ce dernier. L'interdiction aux moins de 12 ans concerne les quelques organes vus ici ou là, non pas le fond. Le simple fait de montrer une image extériorise l'action : il est beaucoup plus facile de se sentir proche de ces deux êtres abandonnés par la lecture que par l'image, aussi bon fussent les acteurs. John Hillcoat n'y peut rien, et ce serait stupide de le reprocher au film. Pour le dire autrement, on a là deux œuvres liées par le thème et l'histoire, mais fondamentalement différentes. Et le film n'est pas si mauvais, tout compte fait...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 182 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de nicolinux La Route