Bande-annonce
Affiche La Trêve

La Trêve

(2010)

Peremirie

12345678910
Quand ?
  1. 0
  2. 0
  3. 0
  4. 0
  5. 0
  6. 4
  7. 3
  8. 0
  9. 0
  10. 0
  • 7
  • 0
  • 24

Iégor, un jeune homme au physique encore enfantin, cherche sa place dans le monde. Sur le chemin qu'il parcourt à bord de son camion, il fait de nombreuses rencontres à travers le pays. Il découvre la saleté et la pauvreté, l'alcoolisme et le vol, les bagarres, le désespoir. Un homme peu différent...

Critiques : avis d'internautes (4)
La Trêve
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de La Trêve par Eowyn Cwper

Ceux qui trouveront que La Trêve n’est sur rien trouveront aussi l’excuse de dire que Proskurina a créé ce film par ennui. Mais elle ne l’a pas transmis, au moins et à l’inverse de My Joy (Sergei Loznitsa, 2010), qui est exactement la même chose : une suite de photographies sans plus de charme intrinsèque que les décors mockyens recherchés par Dupeyron avec Drôle d’endroit pour une rencontre...

Avatar Eowyn Cwper
6
·
Critique de La Trêve par Tzara

Un homme jeune part à la découverte de lui-même à travers le voyage dans la campagne russe. C'est par la souffrance, l'amour, et surtout la rudesse de la vie qu'il trouve son âme. C'est un regard assez sombre et mélancolique que le réalisateur porte sur son pays. Lire la critique de La Trêve

2
Avatar Tzara
6
Tzara ·
Découverte
Attention à l'attrait de la misère

Si le cinéma soviétique pendant des décennies a souvent été obligé de fermer les yeux sur la misère, les échecs sociétaux et humains produits, il semble souvent que le cinéma russe aujourd'hui réponde par un excès inverse qui est de ne voir que la crasse, le désespoir, la misérable vie de la campagne (au détriment de l'homme qui y vit). Peremirie se sauve par des personnages qui tentent de... Lire l'avis à propos de La Trêve

Avatar JM2LA
6
JM2LA ·
Brut

Un film très brut, assez spécial. Très simpliste finalement, avec quelques scènes surprenantes. On n'est ni dans la Russie moscovite étincelante, ni dans la Sibérie sauvage, juste dans une province plutôt rurale où tout le monde galère plus ou moins et fait sa vie comme il peut. Un jeune lambda déambule et se confronte à ce tableau pessimiste de la Russie, assez désabusé. Je reste un peu sur ma... Lire la critique de La Trêve

Avatar Marcin Szybowski
7
Marcin Szybowski ·
Toutes les critiques du film La Trêve (4)
Bande-annonce
La Trêve