La recette ne suffit pas

Avis sur La mariée était en noir

Avatar Al_
Critique publiée par le

Film hommage à Hitchcock, "La mariée" n'est en fait qu'une vaine tentative d'imitation. La grande connaissance de Truffaut des films d'Hitchcock ne s'est pas révélée suffisante, son cinéma étant trop éloigné de celui de l'auteur de "Vertigo" pour réussir son pari. Il avait pourtant réuni les talents nécessaires : une belle brochette de comédiens (Moreau, Bouquet, Rich, Lonsdale, Denner, Brialy...), Raoul Coutard à l'image et Bernard Herrmann pour la musique. Hélas rien n'y fait ou presque.
Jeanne Moreau n'est pas Kim Novak et ne dégage jamais l'aura trouble et mystérieuse que nécessite le rôle, ses «apparitions» au début du film tombent toutes à plat. Quand aux autres comédiens, ils font ce qu'ils peuvent tout postsynchronisés qu'ils sont. Bernard Herrmann nous livre une belle partition hitchcockienne mais c'est Herrmann qui fait du vieux Herrmann, loin du renouvellement ultérieur de sa musique pour "Taxi driver".
Reste l'intrigue : une bonne histoire de vengeance sur le fond mais un traitement convenu et ridicule qui avance avec de gros sabots. Difficile de faire moins crédible. Quant à la réalisation, elle peine à donner la moindre consistance au mystère ou au suspense. Les principaux moments clés - notamment les meurtres – tombent à plat. Seules quelques scènes dont celle de la reconstitution du meurtre du marié peut susciter quelque intérêt.
Un film bourré de bonnes intentions mais raté et ennuyeux.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 806 fois
18 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Al_ La mariée était en noir