Bande-annonce
Affiche La nuit nous appartient

La nuit nous appartient

(2007)

We Own the Night

12345678910
Quand ?
7.4
  1. 33
  2. 47
  3. 114
  4. 271
  5. 771
  6. 2306
  7. 5276
  8. 5062
  9. 1736
  10. 391
  • 16K
  • 926
  • 4.9K

Dans le New York des années 80, Bobby est patron d'un night club appartenant à la mafia russe qui veut étendre son influence sur le monde de la nuit par le biais du trafic de drogue. Pour continuer son ascension, Bobby cache à sa famille ses liens avec la pègre. Seule sa petite amie Amada est au...

Casting : acteurs principauxLa nuit nous appartient
Casting complet du film La nuit nous appartient
Match des critiques
les meilleurs avis
La nuit nous appartient
VS
Cette nuit-là a failli m'emporter

La Nuit nous appartient est le troisième film de James Gray, mais son premier du nouveau siècle, son dernier film The Yards étant sorti en 2000. Ici, Gray reprend le même duo d'acteur - Joaquin Phoenix qui est devenu célèbre entre-temps avec Walk The Line, et "Marky" Mark Wahlberg qui est un acteur que j'apprécie en règle général - et développe une histoire maintes fois développé au cinéma, à savoir deux frères que tout oppose, l'un flic, l'autre gérant d'une boîte de nuit pour le compte d'un...

51 4
Tragédie Grecque Post Moderne Shakespearienne ou... Batman et Robin ?

Au risque de me fâcher avec toute la critique post-moderne qui rôde aux alentours, sur le net ou dans la presse, La Nuit nous appartient est un film raté. Et la déception est d'autant plus grande qu'avec un type comme James Gray, on est dans la Premiere League, et pas chez un obscur tâcheron sorti des griffes de Miramax. James Gray, c'est Monsieur Little Odessa, Monsieur The Yards (déjà un peu en dessous). Mais là, pscchhttt !, comme on disait avant la sarkosie. Précisons tout de suite que... Lire la critique de La nuit nous appartient

28 1
Critiques : avis d'internautes (141)
La nuit nous appartient
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Brothers with arms.

On pourrait très vite condamner La nuit nous appartient en y fustigeant une copie presque conforme de The Yards, le précédent film de James Gray. Mêmes enjeux d’une fratrie (thème qui plus est déjà largement exploité dans Lire la critique de La nuit nous appartient

65 2
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·
New-York Police Blues.

Sans être déjà forcément reconnu comme un classique du genre, La Nuit Nous Appartient s’inscrit directement dans la lignée des grands polars noirs et films de gangsters en y ajoutant la touche d’humanité propre à James Gray. Le film est sombre et souvent noir et place le spectateur dans une ambiance à couteaux tirés magnifiquement angoissante. James Gray montre que, pour peu qu’on y mette les... Lire la critique de La nuit nous appartient

45 15
Avatar Jambalaya
9
Jambalaya ·
Critique de La nuit nous appartient par NicoBax

Joaquin Phoenix m'a vraiment bien plu pour le coup, Eva Mendes malgré son rôle vraiment light est hypnotisante, Robert Duvall est vraiment trop rare... Après, c'est clair que le coté succession de huits-clos est facile, que les ficelles sont un peu grosses et que la morale est à chier (mais faut croire que c'est la mode dernièrement) mais pour autant je me suis pas ennuyé. Y a plein de jolis... Lire l'avis à propos de La nuit nous appartient

3
Avatar NicoBax
5
NicoBax ·
Découverte
L’Eden et après

Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour le voir se distinguer du tout-venant hollywoodien et confirmer la singularité de son geste artistique. Avec La nuit nous appartient, James Gray impose ce mélange heureux de classicisme et de maniérisme qui deviendra sa signature visuelle, et donne surtout à son œuvre une unité thématique en prolongeant le questionnement esquissé dans ses... Lire l'avis à propos de La nuit nous appartient

32
Avatar Kalopani
7
Kalopani ·
Un diamant noir

James Gray est un auteur rare. Par son talent et son exigence, mais aussi concrètement par les délais entre ses films (cinq ans entre Little Odessa et The Yards, sept ans entre ce dernier et We own the night). Une attente prolongée qui selon Gray n'est pas due à sa méticulosité, mais bien à la réticence du cinéma américain récent, formaté et obsédé par la rentabilité comme jamais, à accepter des... Lire la critique de La nuit nous appartient

49 5
Avatar Dalecooper
9
Dalecooper ·
Toutes les critiques du film La nuit nous appartient (141)
Bande-annonce La nuit nous appartient
Vous pourriez également aimer...