Veteran du Vietnam, Irak ...

Avis sur Last Flag Flying

Avatar Paul Napoli
Critique publiée par le

Ces 3 d'acteurs jouent dans l'ensemble assez bien leur rôle mais le discours critique sur l’impérialisme americain est plutôt inaudible a part qq rares légères insinuations. On est centre sur 3 vétérans américains plutôt ignorant de la chose politique.
Une légère critique de l'establishment se fait par l'entremise du vétéran du Vietnam qu’interprète Bryan Cranston alors que l'acteur noir incarne un prêtre protestant et Steve Carell un père centre sur sa peine d'avoir perdu un fils a la guerre d'Irak.
Progressivement on justifie en quelque sorte les petits mensonges officiels avec la peine qu’entraînerait sinon dans les familles, une petite vérité anecdotique et très superficielle au niveau d'un pays. Ça m'a paru involontairement ridicule.
Finalement même cette légère critique rentre dans le rang : Bryan Cranston en habit de marine pour l'enterrement final est un peu trop gros a avaler. On a le sentiment de s’être fait arnaquer, qu'on essaye de nous manipuler progressivement comme ces pauvres soldats !
L'émotion est convoquée au clairon, et ce n’est pas qu’une image. Le drapeau, les saluts et les derniers honneurs, cela fait beaucoup au final.
A certain moment, ce film donne le sentiment qu'il a été sponsorise par l’armée US et aussi la téléphonie mobile.
En 2017 c'est assez consternant et triste, de parler de ces détails anecdotiques et éviter les vrais sujets a part quelques petites allusions rapides pour la guerre en Irak.
On distrait ici l'opinion publique des vrais sujets de fond.
Tout ces pauvres soldats américains avec ces civils vietnamiens et irakiens tues au profit des intérêts financiers d'une élite US ... le lobby militaro-industriel et celui financier qui finance l'endettement public US.
Si l'on en croit sur parole ce film, la vérité heurterait les patriotes et une partie des victimes, ces vétérans et leur famille, qui auraient besoin de ces petits mensonges. Ça arrange aussi le pouvoir pour ses énormes mensonges et qui se sert de ces soldats comme chair a canon. Cet aspet de la psychologie humaine est intéressante mais c'est médiocre au niveau politique car trop complaisant.
L'ignorance et la désinformation ça doit s'entretenir par les media de masse traditionnel et le cinéma de propagande.
Bush Jr est en liberté et Obama a reçu le prix Nobel de la destruction ... euh non de la paix.
Pas vraiment le goût d'en rire avec toutes ces pauvres victimes.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 445 fois
3 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Paul Napoli Last Flag Flying