Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte
Bande-annonce
Affiche Le Baiser du tueur

Le Baiser du tueur

(1955)

Killer's Kiss

12345678910
Quand ?
6.4
  1. 1
  2. 4
  3. 14
  4. 71
  5. 269
  6. 604
  7. 629
  8. 201
  9. 34
  10. 9
  • 1.8K
  • 44
  • 1K

Davey Gordon, boxeur minable, se retrouve aux prises avec un ponte de la mafia pour lui arracher des griffes la femme qu'il aime...

Casting : acteurs principauxLe Baiser du tueur

Casting complet du film Le Baiser du tueur
Match des critiques
les meilleurs avis
Le Baiser du tueur
VS
De l'ombre à la lumière

Quand en 1955, Stanley Kubrick propose au monde son second long-métrage, il s’est calmé. Ces dernières années ont été difficiles. Kubrick a achevé Fear and Desire dans la fébrilité, plein d’appréhension. Il était si jeune... Stanley est bien décidé à prouver sa valeur. Killer’s Kiss s’ouvre sur un long plan fixe, dans une gare. Un homme, seul, attend sereinement que le générique défile et que la caméra se réveille de cette torpeur, comme une respiration après...

7
Fausse note

Il y a dans ce film certains plans qui sont intéressants. Je pense au match de boxe, à la danseuse étoile ou à l'utilisation des miroirs. Plans qui m'ont laissé songeuse, à imaginer ce qu'un film sur la boxe ou sur la danse auraient donné entre les mains de ce bon vieux Stanley. Mis à part ça, c'est long, on s'ennuie, beaucoup, il y a un gros problème de rythme, qui pourtant est la condition sine qua non à la réussite d'un film à suspens. Un boxeur et une entraineuse se tombent dans les bras... Lire la critique de Le Baiser du tueur

9 5
Critiques : avis d'internautes (32)
Le Baiser du tueur
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Séminal

Le jeune Kubrick veut tout dire, veut tout faire (réalisateur, caméraman, monteur) et il a une heure pour le prouver. La trame sera celle d’un film noir, avec ses codes, (un jazz constant, des types un peu figés) auquel il ajoutera un dénouement plutôt guilleret. Convenu, sans grande ambition, le récit semble un prétexte sur lequel vont se greffer les obsessions visuelles de l’apprenti. Tout au... Lire la critique de Le Baiser du tueur

29 1
Avatar Sergent Pepper
7
Sergent Pepper ·
Une première vraie oeuvre sympathique

Si on excepte le brouillon Fear and Desire (pas désagréable à voir pour autant), Le baiser du tueur est le premier vrai film de Kubrick. On y retrouve déjà tout ce qui fera la renommée du réalisateur. Que ce soit des plans très soignées (avec une utilisation judicieuse du noir et blanc), de la voix-off, du caractère des personnages, des décors recherchés, plein d'éléments se retrouvent déjà ici.... Lire l'avis à propos de Le Baiser du tueur

11
Avatar Saccharum
6
Saccharum ·
La valse des corps

L'intérêt de ce Killer's Kiss ne réside vraiment pas dans son scénario qui est simplement mauvais. Pour entrer un peu dans les détails, on va dire que c'est inutilement alambiqué et que du coup ça ne passionne pas vraiment ; Kubrick aurait dû aller droit au but et raconter son histoire aussi simplement qu'efficacement. Non, en fait, l'intérêt réside dans la mise en scène. On pourrait qualifier... Lire l'avis à propos de Le Baiser du tueur

5 7
Avatar Fatpooper
7
Fatpooper ·
Découverte
Un scénario un peu KuKu

Kubrick est une légende du cinéma, ses films sont aujourd'hui considérés comme des chefs d'oeuvre du 7ème art. Toute légende à sa source, son commencement. Le point de départ de celle de Kubrick est certainement Killer's Kiss (le Baiser du Tueur). Stanley Kubrick est alors un jeune réalisateur qui doit faire avec un petit budget, 40 000$) : le film est réalisé sans prise de son (les dialogues... Lire la critique de Le Baiser du tueur

7 4
Avatar Titouan
6
Titouan ·
Originel

Puisqu’on ne pourra jamais voir Fear and desire, premier film de l’immense Kubrick que son auteur a souhaité voir disparaître, Le baiser du tueur est la première œuvre originelle. Comment ne pas la regarder aujourd’hui en ayant en mémoire les onze autres films qui vont laisser une trace ineffaçable ? (Naturellement, j'ai écrit ceci avant l'édition de Fear and desire... Lire la critique de Le Baiser du tueur

2 4
Avatar Impétueux
6
Impétueux ·
Toutes les critiques du film Le Baiser du tueur (32)
SéancesLe Baiser du tueur
Projeté dans 1 cinéma cette semaine
ou
Toutes les séances pour Le Baiser du tueur
Bande-annonce Le Baiser du tueur
Vous pourriez également aimer...