Avis sur

Le Braqueur, la dernière course par vomirencostard

Avatar vomirencostard
Critique publiée par le

Ce film raconte l'histoire d'un homme dont la volonté et l'unique besoin, obsessionnels, consistent à courir et à braquer des banques.
Cet homme est solitaire, peu causant et renfermé. Son monde se réduit à ses deux seules activités, d'ailleurs il ne dépense quasiment pas l'argent qu'il a volé. Il est un monolithe.

La réalisation et la mise en scène retranscrivent assez bien la personnalité de cet homme, on ressent son obsession. Le réalisateur prend le partie, astucieux, de ne pas montrer directement les scènes de braquage. Celles-ci sont hors-champs ou sous-entendues (la courbe des battements cardiaque du héros constante, sauf au niveau d'un unique pic) ou simplement ellipsée.
Quelques scènes sortent clairement du lot et sont brillamment filmées, en particuliers celle de l'enchaînement frénétique de plusieurs braquages en plein centre-ville. À côté de ça les scènes développant la relation entre le braqueur et sa "colocataire" sont fades, sans émotions. Ceci n'est pas du aux acteurs principaux mais est une conséquence intrinsèque au personnage du braqueur : un monolithe sans émotion peut difficilement faire passer une émotion.
Et de là vient à la fois le point fort et le défaut du film. Ce personnage mû par sa seule volonté est captivant, mais le scénario ne nous permet pas de ressentir de l'empathie pour lui.

En bref c'est un film à voir pour sa mise en scène et sa réalisation mais qui ne se hissera pas parmi les excellents films à cause des défauts de son histoire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 554 fois
3 apprécient

Autres actions de vomirencostard Le Braqueur, la dernière course