Le carrefour de la mort (1947)

Avis sur Le Carrefour de la mort

Avatar greenwich
Critique publiée par le

Il s'agit d'un film noir se déroulant à New York et filmé en noir et blanc. Le film démarre fort, la veille de Noël, par le braquage d'une bijouterie. Nick se fait prendre mais il refuse de dénoncer ses complices. Alors qu'il purge sa peine il apprend que sa femme s'est suicidée. C'est en trop ! Il décide de parler et de devenir un mouchard afin d'être libéré et de pouvoir s'occuper de ses filles qui ont placées dans un orphelinat. Le film a une tonalité réaliste dans sa première moitié. Les scènes filmées en prison sont intéressantes : les détenus au travail, les scènes de parloir ... Tous les décors sont naturels, ce qui apporte une touche de vérité. Dans la seconde partie du film Nick sera confronté à l'impossibilité de modifier sa destiné, malgré ses nombreux efforts. C'est Victor Mature qui interprète de façon remarquable Nick. Il donne beaucoup de complexité et d'humanité à son personnage. Dans cette seconde partie du film il est manipulé par la police et il est confronté à Udo, un tueur psychopathe. Richard Widmark est incroyable dans le rôle de Udo. Widmark avait déjà joué dans des pièces de théâtre mais il a frappé un grand coup pour sa première interprétation au cinéma. Il parvient à rendre son personnage vraiment inquiétant. La montée de la tension est très palpable dans la dernière partie du film. On est persuadé que Udo va chercher à se venger ... On prend partie pour Nick qui malgré son passé a su montrer son humanité.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 359 fois
4 apprécient

greenwich a ajouté ce film à 2 listes Le Carrefour de la mort

  • Films
    Illustration Films noirs

    Films noirs

    Quelques films noirs : Meurtres, trahisons, infidélités ... un joli programme !

  • Films
    Affiche Panique

    1947

    Quelques films de l'année 1947

Autres actions de greenwich Le Carrefour de la mort