Le film qui se prenait pour un documentaire

Avis sur Le Cauchemar de Darwin

Avatar Suzanne Lefèvre
Critique publiée par le

Au premier visionnage, ce film m'a plu, notamment parce que j'appréciais le fait que le réalisateur laisse la parole aux personnes interrogées et ne superpose pas une voix off qui nous imposerait son point de vue avec insistance et qui laisserait moins d'importance aux émotions de celles-ci. Haha la bonne blague ! Au diable ma naïveté.

Pour avoir étudié ce "documentaire" dans le cours d'un professeur qui a été mandaté comme spécialiste lors du procès lié au film, je trouve que ce film ne mérite pas le succès qu'il a eu à sa sortie en salle. Le réalisateur a apposé l'étiquette "documentaire" à ce film et pourtant, la réalité est manipulée tout au long de cette heure et demi et les spectateurs trompés par une vision remaniée et fictionnalisée de la réalité dans cette région de la Tanzanie. Notre professeur nous a projeté un montage qui a servi lors du procès et qui montre, quelques années après le tournage du film de Sauper, les images d'une contre-enquête menée au même endroit où les personnes vues dans le film témoignent des conditions du tournage : des enfants payés pour jouer (des acteurs dans un documentaire!) de violentes scènes (je pense à la scène d'affrontement autour du riz, à celle de la bagarre dans la rue et à la scène où deux enfants sniffent la drogue (colle) achetée par Sauper lui-même par exemple), des suggestions sur un trafic d'armes dont on ne voit jamais la trace à l'image (dans une interview il évoque vaguement et rapidement des images de ces fameuses armes qu'il n'aurait pas intégrée au montage, mais oui bien sûr) et j'en passe...

En résumé, le gros problème c'est d'avoir présenté ce film comme un documentaire à sa sortie en salle, donc comme un genre qui s'efforce de représenter la réalité comme il le peut (toujours avec ses limites évidement), alors que les procédés de tournage - qui me semblent forts scandaleux - ont tout d'un film de fiction. Bref je supporte assez mal que le succès du film repose sur une telle malhonnêteté.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 669 fois
10 apprécient

Autres actions de Suzanne Lefèvre Le Cauchemar de Darwin