Belmondo au sommet de son art

Avis sur Le Corps de mon ennemi

Avatar Thomas Harnois
Critique publiée par le

« Le corps de mon ennemi » est un film magistral, dont la construction est dominée du début à la fin par un des plus grands cinéastes (noirs) français.

Belmondo est parfait dans ce rôle d'ex taulard revanchard et impose son invincible charisme empli de virilité.

« Le corps de mon ennemi » est aussi également une puissante satire de ses villes moyennes de province ou l'entre-soi et de mise entre politicards, industriels et propriétaires de clubs de football.

Héros des « gilets jaunes » avant l'heure, Belmondo renverse la hiérarchie sociale et terrasse les puissants, les intouchables en provocant une grande jouissance chez le spectateur.

Avec ses dialogues truculents signés Audiard, sa galerie de « tronches » comme le colossal Claude Brosset en magnifique contre-emploi de dominatrice travesti ou Blier parfait en industriel combinard, « Le corps de mon ennemi » obtient sans difficulté le statut de classique du cinéma !

On peut se demander, quelques jours à peine après sa disparition, combien de films de ce calibre Belmondo a-t-il tourné dans sa prolifique carrière ?
Critiquecompletesurcelien

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 62 fois
3 apprécient

Autres actions de Thomas Harnois Le Corps de mon ennemi