Pas du Clouzot mais du Clouzot quand même !!!

Avis sur Le Dernier des six

Avatar Plume231
Critique publiée par le

Pas une réalisation Clouzot mais on sent bien son style tout de même. Normal puisque c'était lui qui était au scénario et aux dialogues. Comment d'ailleurs ne pas voir que ces derniers sont de lui avec cette délicieuse saveur de répliques à l'emporte-pièce bien personnelle et inimitable ???

Et puis plaisir suprême, on avait déjà le droit au duo qui fera le charme l'année suivante de "L'Assassin habite au 21", adapté lui aussi de Steeman et surtout première réalisation de l'immense Henri-Georges Clouzot, à savoir celui formé par Pierre Fresnay, comme un poisson dans l'eau dans la peau du cynique Inspecteur Wens, et Suzy Delair, agréablement chieuse à souhait dans celle de la compagne du policier.

A côté de ces acteurs qui dominent incontestablement le tout, seul André Luguet arrive à avoir une petite part du lion. Jean Tissier a un rôle trop court pour pouvoir se faire remarquer, Michèle Alfa et Jean Chevrier sont trop fades pour cela.

Pour l'intrigue sinon, l'idée de départ est très accrocheuse, la résolution est certes prévisible mais, si on excepte une scène de représentation de music-hall longuette pas franchement utile (et dire que le réalisateur du film Georges Lacombe a vu son contrat rompu avec la société productrice du film, la Continental, pour avoir refusé d'en tourner d'autres !!!), la mise en scène est tellement efficace et donc le rythme tellement bien tenu qu'on ne peut qu'éprouver du plaisir à regarder ce film policier qui flirte beaucoup avec la comédie.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 311 fois
9 apprécient

Autres actions de Plume231 Le Dernier des six