👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

LE DEUXIEME SOUFFLE (Jean-Pierre Melville, FRA, 1966, 150min) :

Sidérant film de gangsters sublimé par une magistrale mise en scène stylisée et dépouillée, un récit amoral parfaitement construit vers l'inéluctable, une narration littéraire lente et "mythologique" avec les interprétations admirables de Paul Meurisse, Lino Ventura et Raymond Pellegrin. Épuré. Tragique. Intense. Une œuvre majeure.

seb2046
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 4 ans

Le Deuxième Souffle
Kalian
9

Melville lumière

La meilleure façon de décrire Le deuxième souffle est à mon sens de préciser qu'il est parfaitement représentatif du style Melville. On y retrouve en effet tous les thèmes chers au réalisateur : la...

Lire la critique

il y a 11 ans

50 j'aime

5

Le Deuxième Souffle
Docteur_Jivago
8

Le choix de sa mort

C'est vraiment avec Le Deuxième Souffle que la seconde vie de Melville commence, celle des polars noirs épurés où l'action et la tragédie sont privilégiées face aux dialogues et potentielles...

Lire la critique

il y a 6 ans

30 j'aime

2

Le Deuxième Souffle
Ugly
8

Polar oppressant et dur

C'est une chronique du milieu inspirée par un roman de José Giovanni, mais qui s'éloigne du style série noire à la française, avec le pittoresque de Pigalle et ses truands folkloriques, on retrouve...

Lire la critique

il y a 4 ans

23 j'aime

30

Plaire, aimer et courir vite
seb2046
8

Jacques et le garçon formidable...

PLAIRE, AIMER ET COURIR VITE (17,2) (Christophe Honoré, FRA, 2018, 132min) : Cette superbe romance en plein été 93, conte la rencontre entre Arthur, jeune étudiant breton de 22 ans et Jacques, un...

Lire la critique

il y a 4 ans

36 j'aime

7

Brimstone
seb2046
8
Brimstone

Gardez-vous des faux prophètes...

BRIMSTONE (16,8) (Martin Koolhoven, HOL/FRA, 2017, 145min) : Ce western féroce diabolique nous entraîne au XIXème siècle dans l’Ouest américain pour nous narrer le destin de Liz, une jeune femme...

Lire la critique

il y a 5 ans

29 j'aime

4

Moi, Tonya
seb2046
7
Moi, Tonya

Wounds and cry...

MOI, TONYA (15,3) (Craig Gillespie, USA, 2018, 121min) : Étonnant Biopic narrant le destin tragique de Tonya Harding, patineuse artistique, célèbre pour être la première à avoir fait un triple axel...

Lire la critique

il y a 4 ans

27 j'aime

2