👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Je ne peux pas. Je ne veux pas.

Noter plus bas est trop difficile, je ne peux pas m'y résoudre.

Oui, je suis un fanboy total de l'univers de la Terre du Milieu depuis que mes yeux se sont posés sur les livres. Oui j'ai adoré les adaptations de Peter Jackson de la trilogie du Seigneur des Anneaux. Si le premier épisode du Hobbit m'avait laissé sur ma faim, le deuxième annonce une chute inexorable que je ne peux me résoudre à voir.

Alors oui techniquement, c'est fort, Smaug, tout puissant qu'il est, est une énorme réussite, mais lui consacrer une heure, histoire de se dire, "t'as vu comme il est beau mon dragon", c'est trop beaucoup trop.

Tout est de trop dans ce volet. Les images sont belles, mais quand il y en a trop on finit par s'en lasser. 3h de film c'est bien pour le SDA, mais pour un bouquin de 400 pages, faire 3 films de 3h c'est beaucoup trop. Elles se font beaucoup trop sentir ces trois heures... Et puis les elfes... trop c'est trop. Putain mais qu'est ce que c'est cette love story à la con ? Sérieusement, tu peux la jouer fine genre Aragorn et Arwen, mais attaquer direct avec tes gros sabots comme ça c'est juste pas possible !

Je vais revenir sur les longueurs également, car PJ a replongé direct dans ses erreurs du premier épisode. La forêt noire c'est long, les tonneaux c'est long, le dragon c'est beau, mais c'est long aussi. Et au milieu de tout ça tu as de la baston et du blabla (long aussi). Je n'ai rien contre les scènes de baston, que j'ai trouvé bien chorégraphiées et bien menée (même si j'ai pas pu m'empêcher de me marrer en voyant Legolas faire de roulades à tout bout de champ), en revanche, le blabla, c'est insupportable.

Il est principalement condensé dans l'histoire parallèle de Gandalf et Sauron. A savoir que PJ, pioche dans les contes et légendes inachevés de Tolkien pour ajouter un peu de noirceur et de densité à son récit. L'idée de base est loin d'être mauvaise, et j'en étais plutôt heureux. Mais le traitement est trop lourd. On en voit trop par rapport au lien avec le SDA. A trop vouloir rapprocher les 2 sagas, PJ s'est brûlé les ailes, à savoir qu'il en devient répétitif et rechausse ses gros sabots pour bien te faire piger que Gandalf va chercher Sauron et que ce dernier est de retour. Mal exploité et pas du tout en phase avec le reste du récit. Dommage.

Il reste ce fameux souffle épique dont tout le monde parlait le jour de sa sortie. Il est là et bien là, je suis tout à fait d'accord, mais s'il est autant ressenti par le spectateur, c'est surtout pour cacher la misère derrière. L'adaptation en trois films est une très mauvaise idée. Et même un super dragon qui en impose ne peut pas rattraper ça. Ni des grands blonds (et une rousse) super souples et champion de gymnastir-à-l'arc (Nouvelle discipline Olympique, PJ a déposé un brevet il parait).

La Désolation de Smaug est au final moins bon que le premier volet. Plus épique, mais toujours aussi long. Et d'ailleurs, le côté épique n'est pas du tout la caractéristique première de l'histoire, qui est avant tout un conte. Je regrette encore une chose, c'est ce traitement des 13 nains, plus assimilés à un groupe qu'à plusieurs individualités, ce qui est regrettable...
Oui, ça fait beaucoup de points négatifs. Mais je ne peux pas. 5 me paraît être honnête, la moyenne, il y a du bon et du moins bon et si ce n'était pas de la Terre du Milieu dont il s'agissait je serais descendu plus bas.
Mais je pense que je n'aurai pas à le faire, PJ le fera de lui même avec son troisième volet. Je ne vois pas comment il peut redresser la barre, et je crains que la chute ne soit trop difficile. Alors bien sûr, il s'en sortira, la mode veut ça, les fans seront au rendez vous pour voir ce qu'ils voient en boucle depuis 5 films maintenant, et le succès sera là. Et c'est bien là tout le problème à Hollywood aujourd'hui, mais ça, c'est une autre histoire.
Strangelove
5
Écrit par

il y a 8 ans

120 j'aime

26 commentaires

Le Hobbit : La Désolation de Smaug
Strangelove
5

Jackson Five

Je ne peux pas. Je ne veux pas. Noter plus bas est trop difficile, je ne peux pas m'y résoudre. Oui, je suis un fanboy total de l'univers de la Terre du Milieu depuis que mes yeux se sont posés...

Lire la critique

il y a 8 ans

120 j'aime

26

Le Hobbit : La Désolation de Smaug
VGM
7

La désolation du fanboy

Le Seigneur des Anneaux de Peter Jackson est et restera une de mes plus grandes expériences ciné ever. C'est la trilogie que je revois minimum une fois par an depuis 2003, date de sortie du dernier...

Lire la critique

il y a 8 ans

114 j'aime

53

Le Hobbit : La Désolation de Smaug
Gothic
7

No Smaug King

Si vous n’avez pas encore vu le film, "YOU SHALL NOT PASS" ! [risque de légers spoilers sur le contenu du film, pour ceux qui n’auraient pas compris] ALLONS DROIT "HOBBIT"… Passé le premier volet...

Lire la critique

il y a 8 ans

93 j'aime

73

Gravity
Strangelove
8
Gravity

"Le tournage dans l'espace a-t-il été compliqué ?"

Telle est la question posée par un journaliste mexicain à Alfonso Cuarón lors d'une conférence de presse à propos de son dernier film Gravity. Question légitime tant Cuarón a atteint un niveau de...

Lire la critique

il y a 8 ans

232 j'aime

44

Le Cinéma de Durendal
Strangelove
2

Moi aussi j'ai pleuré devant Lucy !

(Bon c'est parce que je ne pouvais pas contrôler mon fou rire mais ça compte quand même non ?) Les amis je crois que j'ai un problème. Comprenez-moi, je hais ce personnage, je n'ai absolument aucun...

Lire la critique

il y a 7 ans

231 j'aime

52

Pulp Fiction
Strangelove
10
Pulp Fiction

True Story.

Que pourrais je dire de plus ? Que pourrais-je ajouter à tout ce qui a déjà été dit ? Rien que tout le monde ne sache déjà. J'ai alors décidé de tourner ma critique autrement. Car il faut savoir que...

Lire la critique

il y a 9 ans

217 j'aime

35