👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Avec le Zombie de 1978, Romero s'attaquait à la société de consommation qui pousse les gens à acheter sans réfléchir au profit des capitalistes...
Place au jour des morts-vivants ! Des survivants sont terrés en quête de survie : deux clans se forment, les scientifiques et les militaires tout deux pervertis par d'un côté l'étude et la guérison des zombies et de l'autre la destruction totale des zombies et entre les deux un groupe de personnages rebelles d'abord du côté des scientifiques pour leur avancée

mais qui finiront par se retrouver seuls à cause de la démence de chacun des deux clans !


Ce film est plus axé sur le désordre gouvernemental, la société est détenue par les guérisseurs et les promoteurs de la civilité (les scientifiques) et la défense du territoire (les militaires) et ne laisse pas de place à ce qui présente une différence, qui essaie de faire bouger les choses (dans le contexte actuel, on peut comparer les rebelles aux alter-mondialistes) pour préférer garder leur système conformiste et ingrat ! Les zombies sont encore une fois une représentation de la société et le personnage de Bub est essentiel à cette métaphore orchestrée par Romero : au départ nous ne sommes rien, les codes de la société s'appliquent à nous avant de nous lâcher dans la nature et déambuler sans aucun pouvoir et en quête de consommation, mais nous pouvons réutiliser ses codes pour renverser un gouvernement grâce à une faille du système !
Un film anti-système intriguant qui fera tenir son suspense jusqu'au bout sans fausse note, si ce n'est le vieillissement de la pellicule et parfois la pauvreté du jeu d'acteur...

thrashiffanneau
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Les films avec les meilleurs maquillages, Les meilleurs films qui se passent dans un laboratoire et Les films disponibles sur Shadowz

il y a 2 ans

1 j'aime

Le Jour des morts-vivants
pphf
7

Un agrégé chez les zombies

Avec le troisième volet de sa trilogie, Romero ajoute encore une nouvelle dimension au genre (qu'il a de fait lui-même créé), il ancre l'horreur et le gore dans la métaphysique - homme/femme,...

Lire la critique

il y a 8 ans

29 j'aime

Le Jour des morts-vivants
Gand-Alf
5

Human nature.

Sept ans après son génial "Dawn of the dead", George Romero continue son exploration du mythe du zombie (et donc de l'être humain), avec ce troisième volet de sa saga "...of the dead", récompensé par...

Lire la critique

il y a 7 ans

19 j'aime

Le Jour des morts-vivants
sad_punk
7

Hello is anyone there ?

Day of the Dead est sans doute le mal aimé de la trilogie des Zombies de Romero, constituée de Night of the living dead (la nuit des morts vivant) et Dawn of the dead (Zombies). J'avoue moi même être...

Lire la critique

il y a 11 ans

16 j'aime

2

We Are Not Your Kind
thrashiffanneau
9

The kind of all maggots !

« Tout le plaisir de l’amour est dans le changement » - MolièreTel est ce qui me vient en tête après l’écoute de l’album que j’attend le plus depuis son annonce : We Are Not Your Kind de mon groupe...

Lire la critique

il y a 3 ans

8 j'aime

1

Hexed
thrashiffanneau
8
Hexed

Le renouveau de COB !

Il y a deux jours sortait l'album des finlandais de Children of Bodom... Etant un de mes groupes préférés, j'attendais cet album depuis l'annonce de sa sortie, c'est-à-dire près d'un an ! Question...

Lire la critique

il y a 3 ans

4 j'aime

Charlie's Angels
thrashiffanneau
6

Plaisir coupable de cette fin d'année !

Pause critique Un instant chaque semaine pour vous faire part de ce qui est cool et de ce qui déconne dans ces films plus ou moins connus ! Saviez-vous que les anges-gardiens n’étaient pas que des...

Lire la critique

il y a 2 ans

3 j'aime