Affiche Le Kid de Cincinnati

Critiques de Le Kid de Cincinnati

Film de (1965)

  • 1
  • 2

Des joueurs, la mise en abîme...

L'histoire d'un jeune joueur de poker sur la pente ascendante qui joue carte sur table en défiant un vieux joueur de poker pas encore sur la pente descendante. Alors ce "Kid de Cincinnati", quinte flush ou simple paire ? En tout cas, aucune maldonne dans la distribution mais un Malden et sa patate. Sacrée paire. Une Melba qui va à la pêche au Kid, pris entre deux eaux. Le "stud" aura la vie... Lire l'avis à propos de Le Kid de Cincinnati

44 4
Avatar Gothic
7
Gothic ·

Poker Monster

A chaque fois que j'mate un film avec Steve, j'ai envie de hurler à quel point il est bon. Sa dégaine, son flegme, son sourire en coin, son petit air désabusé, l'alchimie parfaite pour un charisme qui ne connait pas son pareil. J'ai envie d'en jacter deux mots mais je m'en passe souvent, passant rapidement sur une légère frustration, un brin terrifié par la présence à l'écran de ce type... Pas... Lire l'avis à propos de Le Kid de Cincinnati

32 22
Avatar zombiraptor
9
zombiraptor ·

Poker face

Oh mon Dieu STEVE MCQUEEN !! Pardon, je me suis laissé emporter… En fait non je pense que cela résume une bonne partie de ce que j’ai aimé dans ce film après tout. STEVE MCQUEEN !!! Mais bon, je vais essayer de structurer ça, sinon je vais me faire traiter de groopie écervelée. Revoyons donc où nous en sommes : la Nouvelle-Orléans, le tripot, le poker, la fumée des cigarettes… tout est dans... Lire l'avis à propos de Le Kid de Cincinnati

20 2
Avatar Melly
8
Melly ·

Du McQueen à la carte...

Comme si un film avec McQueen à l’affiche avait besoin d’un argument de plus… Non mais t’as vu son gros mojo ? Même les gonzesses lui pardonnent tout : connerie, indifférence, mutisme, égoïsme, adultère. Pas besoin qu’il l’ouvre, il a qu’à se poser là, et te regarder. Deux yeux bleus métalliques aussi froids que ses sourires inespérés réchauffent. Qu’il fronce les sourcils ou t’ignore... Lire la critique de Le Kid de Cincinnati

25
Avatar real_folk_blues
8
real_folk_blues ·

comme un air de jazz...

Moi, je l'aime bien ce film... Il est à l'image de la musique, jazz... C'est un trio, un magnifique trio. J'ai envie de comparer les acteurs à un intrument qui jouerait sa partition dans un blues, la nuit... Que pensez-vous d'Edouard G. Robinson en contrebasse ? Là, tranquille, installé dans sa notoriété, sa note se fait entendre sans effort et reste, reste... Karl Malden pourrait être un saxo,... Lire la critique de Le Kid de Cincinnati

6 5
Avatar Maggou
7
Maggou ·

L'Homme Qui Voulu Etre Roi

Norman Jewison nous a fabriqué un film incroyable, tout d'abord parce qu'il réunit l'éternel second rôle Karl Malden avec son gros nez, qui se fait laminer par sa femme (Ann Margret), qui est divinement malsaine et définitivement bandante... et séductrice (mais paumée), Edward G. Robinson, sans qui le film ne serait rien et sans compter sur l'hallucinant McQueen. C'est un film sur le jeu, sur... Lire la critique de Le Kid de Cincinnati

7 3
Avatar Ramblinrose
8
Ramblinrose ·

LE KID DE CINCINNATI de Norman Jewison

Si ce n'est une fin assez prenante et surprenante, le film se traîne, se traîne. Tout cela lorgne vers le grand "L'arnaqueur" de Robert Rossen mais est loin du compte. D'abord la reconstitution des années 1930 à la Nouvelle Orléans est assez médiocre. Steve McQueen porte des costumes des années 1950-1960 et donne l'impression qu'il a gardé les mêmes pour "Bullitt" film policier de la fin des... Lire la critique de Le Kid de Cincinnati

9 1
Avatar littlebigxav
6
littlebigxav ·

Quand les full auront des dents...

Un bon petit film de poker -attention du stud, pas du texas hold'em du coup j'ai rien capté aux premières mains. Efficace. Je pige enfin pourquoi Steve McQueen a la classe. La rousse incendiaire Ann-Margret joue formidablement les salopes. Cab Calloway en special guest et une belle scène de jazz new-orleans perdue au milieu du film. Que demander de plus? Lire l'avis à propos de Le Kid de Cincinnati

6 9
Avatar Marius
6
Marius ·

Mou et ennuyeux comme une partie de poker quand on ne joue pas

A très mal vieilli. Le cinéma américain dans les années 60 a accouché de quelques chefs-d'oeuvre mémorables - merci Kubrick, merci Arthur Penn - mais globalement c'était une période difficile, coincé qu'il était entre la télévision pour tous et la vitalité du cinéma européen. On a ici l'impression d'assister à un épisode à rallonger d'une série d'époque, mais sans véritable intrigue. Le... Lire la critique de Le Kid de Cincinnati

1
Avatar openupandbleed
3
openupandbleed ·

Le joueur

Intéressant ce film. Mais pas autant qu'espéré au vu du sujet. Non que je sois un as des parties de cartes, je dois même dire que j'y connais rien grand chose, je ne retiens aucune règle, mais je reste très intrigué par cet univers, si bien que lorsque j'ai l'occasion de le découvrir via un film ou un livre, je saute sur l'occasion. La trame manque un peu de conflits. On ressent de la... Lire l'avis à propos de Le Kid de Cincinnati

2
Avatar Fatpooper
7
Fatpooper ·
  • 1
  • 2