beau et nombriliste

Avis sur Le Miroir

Avatar Easty
Critique publiée par le

10 ou 15 ans après ma première vision, je trouve ce film aussi beau et en même temps aussi nombriliste.Tarkovski, on le sait, préfère le mysticisme russe à la réalité, la libre inspiration lyrique à l'évolution du scénario, la phénoménologie des personnages à la description des caractères. Avec une telle exigence, on est bien entendu servi en belles images de la nature et en gros plan sur les femmes. On ne peut pas nier la qualité de la mise en scène, les variations de rythme ou de support comme la poésie et le documentaire. Pourtant, il est difficile de ne pas être irrité par la complaisance de certains personnages qui s'écoutent et se regardent sans cesse. Le but de Tarkovski a toujours été de filmer, à l'instar d'un Bergman ou d'un Antonioni, la grâce et l'être chez l'humain et particulièrement chez les femmes.
Exigence plus qu'ambitieuse. si c'est vrai que les femmes de ses films paraissent gracieuses, est ce que la grâce peut se dévoiler ? je me demande si la grâce est justement ce qui ne peut pas se montrer.
La grâce est un voile qui se dérobe lorsqu'on croit l'apercevoir. D'ailleurs, les plus belles réussites de Tarkovski sont quand il s'intéresse à la nature mystique ou quand il s'essaie au surréalisme et pas vraiment à ses personnages narcissiques.
En tout cas, les films de Tarkovski valent la peine d'être vus, autant pour être critiqués

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 857 fois
11 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de Easty Le Miroir