Le film perdu

Avis sur Le Monde Perdu : Jurassic Park

Avatar Krantz
Critique publiée par le

C'est très triste de voir un film passer à côté de son sujet.

La première demi-heure ainsi que la dernière sont tout simplement inintéressantes. La période d'introduction de 30 à 35 minutes est sans matière pour deux raisons. La première , c'est que le film se plante réellement dans sa mise en situation : on se demande quand le film va commencer alors même que l'action est censée se dérouler devant nos yeux , du coup , le train part sans nous , laissant une impression de démarrage forcé qui fait une bien mauvaise vitrine au film. La seconde raison pour laquelle ce démarrage est mauvais , c'est qu'il veut cadrer quelque peut les personnages. Le problème , c'est que notre héros principal (le docteur Malcolm) a gardé son costume de second rôle ! La place qu'il occupait dans Jurassik Park 1 , celle du professeur flegmatique tournant en dérision toute situation , si périlleuse soit-elle , était savoureuse. Mais sa promotion au titre de premier rôle est pour moi vide de sens : là où le commun des mortels attendent de lui de l'héroïsme , il ne nous offre que des réactions distantes , désabusées , et finalement ratés. Ian Malcolm était bien plus précieux en second rôle cultivé et corrosif. La dernière demi-heure , quant à elle , arrive comme par une coupure de montage grossière , comme si monsieur Spielberg avait tronqué grossièrement son film afin de le raccourcir. Cette ellipse maladroite nous donne l'impression d'assister à un second film , un court métrage sans réel intérêt montrant du tyrex foutant la pagaille dans la cité américaine lambda, ajoutant seulement au film de jolis plans pour la bande-annonce.

La partie la plus intéressante en vérité , se trouve être le coeur du film , à savoir presque tout les évènements ayant lieux sur l'île. Après une exploration par les gentils héros frôlant parfois le ridicule , on est très excité de voir arriver les mercenaires sur l'île avec tout ce qu'ils impliquent : accélération du rythme narratif et escalade de la violence entre hommes et dinosaures. Avec à leurs tête l'excellent Pete Postlethwaite (paix à son âme), cette arrivée donne énormément de punch au film et l'heure de film que l'on passe avec eux est généreuse en suspense et en action.

Le meilleur de ce "Jurassik park 2" est , en somme , à prendre dans l'heure centrale du film. Après le Jurassik park original , casi-culte , ce deuxième opus ne joue clairement pas dans la même catégorie tout en possédant , tout de même , des qualités.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 569 fois
6 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Krantz Le Monde Perdu : Jurassic Park