La Famille Corleone et son sens des affaires

Avis sur Le Parrain

Avatar Dylan Dufresne
Critique publiée par le

A première vue, on se dit: "Oui, ça va être barbant avec presque 3 heures de film et, en plus, c'est sur la mafia donc ça va n'être que du sang et du meurtre". Cette idée reçue est fausse.
D'accord, la réalisation est effectuée par Francis Ford Coppola et le film a été récompensé aux Oscars donc ça promet d'être vraiment une oeuvre assez importante (même si, parfois, les films oscarisés ne sont pas toujours excellents après c'est chacun ses préférences).
Côté casting, un Marlon Brando qui campe un Vito Corleone si captivant et respectable, avec sa façon d'interpréter le personnage et de le transcrire à l'écran, on ne peut s'empêcher de le trouver admirable et Al Pacino en Michael Corleone qui est un des premiers rôles de sa carrière. Cela donne une alchimie vraiment bien pensée pour la transmission du flambeau de la Famille du père au fils.
Côté bande musicale, le thème principal repris de très nombreuses fois sur Youtube et culte mais il faut aussi souligner que la musique transcrit bien les émotions dans le film qui ne le rend plus qu'hypnotique.
On ne voit pas vraiment pas les 3 heures de film passés tant il a été réalisé de manière de maître. C'est un film devenu culte et qui nous montre comment un fils qui n'était pas destiné à rendre la Famille va tout de même réussir cela afin que chacun ait confiance en lui et que sa Famille reste crédible au près des autres. Je le recommande vivement pour les personnes qui ne l'ont pas encore vus même si certaines scènes pourraient choquer certains spectateurs.
On assiste aussi à l'ascension de personnages moindres aidés par le Parrain puis le Nouveau Parrain. Un des points positifs de ce film est que l'on s'attarde assez sur la psychologie des personnages pour les rendre attachant ou les détester afin de pouvoir se forger une opinion sur chacun, c'est ce qui me plaît dans ce scénario.
Ce que l'on peut retenir de ce film, c'est qu'il est axé sur le développement des personnages et pas seulement à voir montrer du sang et du gore juste pour se justifier en disant que c'est un film sur le milieu de la mafia alors les spectateurs veulent voir ça alors les réalisateurs décident de ne montrer que des scènes choquantes et immondes.
Et sa phrase "Je lui ai fait une offre qu'il ne pouvait pas refuser". Quand on apprend ce qu'il veut dire, ça peut faire froid dans le dos mais c'est assez amusant cette manière de raconter comme si c'était un acte tout à fait logique et naturel.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 404 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Dylan Dufresne Le Parrain