"Les hommes se marient par lassitude et les femmes par curiosité. Ils sont l'un et l'autre déçus."

Avis sur Le Portrait de Dorian Gray

Avatar dagrey
Critique publiée par le

A Londres, en 1866, Basil Hallward peint le portrait d'un séduisant jeune homme, Dorian Gray. Ce dernier s'amourache de Sybil Vane, une chanteuse de cabaret, qu'il traite avec dédain et qui se suicide. En rentrant chez lui, il trouve que son portrait a changé et que son visage y reflète une une expression sombre.

Très bonne adaptation "old school" du roman d'Oscar Wilde avec un très grand George Sanders, Le portait de Dorian Gray demeure le roman le plus connu d'Oscar Wilde. Ce drame fantastique fut adapté pour le cinéma par Albert Lewin en 1945. Le film reprend fidèlement la trame du roman, relatant avec fidélité l'histoire tragique de Dorian Gray, jeune homme au physique remarquable qui par magie voit le portait que l'on a fait de lui vieillir à sa place. Les thématiques qui hantent l'œuvre de Lewin sont le refus de vieillir, la mort ou la dualité de l'âme humaine mais aussi le rôle de l'art pour aider l'homme à dépasser sa misérable condition.

A l'affiche du film figurent notamment Angela Lansbury (Sybil Vane), Hurt Hatfield (Dorian Gray) et l'excellent -et cynique- George Sanders dans le rôle de Lord Henry Wotton, un vieil aristocrate désabusé qui sera le pygmalion de Dorian.

Albert Lewin, dont la carrière de réalisateur fut brève, tournera également par la suite une version intéressante de**Bel ami** avec George Sanders et Pandora avec Ava Gardner et James Mason.

Ma note: 8/10

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 266 fois
4 apprécient

Autres actions de dagrey Le Portrait de Dorian Gray