Avis sur

Le Prête-nom par FrankyFockers

Avatar FrankyFockers
Critique publiée par le

Excellente idée de Martin Ritt (lui-même blacklisté) que d'engager Woody Allen pour ce film qui traite du MacCarthysme et de l'affreuse liste noire qui empêcha pendant plusieurs années scénaristes, réalisateurs et acteurs soupçonnés d'avoir des sympathies communistes d'exercer leur travail. Allen y joue un pauvre caissier bookmaker qui accepte de servir de prête-nom à l'un de ses amis scénaristes afin qu'il puisse continuer à travailler. Il se met rapidement à prêter son nom à deux autres auteurs, et comme il livre beaucoup et que son travail est excellent, attire l'attention de tous, à commencer par le comité de censure qui se met à enquêter sur lui. Ritt règle ses comptes vingt ans après les faits, et ce discours à charge ne perd rien de sa virulence pour autant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 233 fois
1 apprécie

Autres actions de FrankyFockers Le Prête-nom