Bande-annonce
Affiche Le Roi de cœur

Le Roi de cœur

(1966)
12345678910
Quand ?
7.1
  1. 2
  2. 3
  3. 4
  4. 6
  5. 34
  6. 56
  7. 90
  8. 77
  9. 31
  10. 27
  • 330
  • 42
  • 502

Fin 1918, les Allemands abandonnent Marville après l'avoir piégé en y cachant une bombe. Un soldat britannique, Charles Plumpick, est chargé de localiser la machine infernale et de la désamorcer avant qu'elle n'explose. Sur place, il découvre une cité bien évidemment désertée par ses habitants, à...

Casting : acteurs principauxLe Roi de cœur

Casting complet du film Le Roi de cœur
Match des critiques
les meilleurs avis
Le Roi de cœur
VS
Avatar Gérard_Rocher
8
Critique de Le Roi de cœur par Gérard_Rocher

Durant la première guerre mondiale, les habitants de Marville ont quitté les lieux, les allemands ayant caché une machinerie pour faire sauter le bourg. Un jeune soldat anglais, Plumpick, est envoyé sur place afin de désamorcer le mécanisme infernal. Or il ne reste plus à Marville que les bêtes d'un zoo et... les pensionnaires d'un asile de fous. Ceux-ci vont profiter de l'aubaine pour sortir de ce lieu sinistre et s'approprier la ville en occupant les bâtiments et vivre leur vie avec...

36 14
Avatar Sensurround
5
Sensurround
Critique de Le Roi de cœur par Sensurround

Fantaisie burlesque sur la guerre et l'innocente clairvoyance des aliénés, Philippe de Broca fait courir ses comédiens comme Buster Keaton courait 40 ans plus tôt. Ces courses folles que de Broca continuera dans ses films avec Belmondo entraînent un barnum où les stéréotypes abondent pour un légitime propos pacifiste bien en phase avec son époque les sixties. Le plaisir vient des comédiens qui dans leur rôle de fous n'ont jamais été autant eux-mêmes: Serrault en coiffeur efféminé (jeu... Lire la critique de Le Roi de cœur

1
Critiques : avis d'internautes (11)
Le Roi de cœur
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Le Roi de cœur par Alligator

Doux éloge de la folie, ce film tente avec poésie et gentillesse de signifier que la barrière de la folie, de ce qui est fou ou pas, est d'une imprécision heureuse. A la fin, il apparait clairement que les fous ne sont pas les aliénés, que les rôles sont changés. Le dernier regard, mélancolique, de Brialy à la fenêtre en dit suffisamment long. Peut-être qu'un léger rappel de l'histoire est... Lire la critique de Le Roi de cœur

3
Avatar Alligator
8
Alligator ·
Découverte
Back to the garden

J’ai donné mon cœur à ce Roi. Et j’ai été estomaqué. Parce que je m’y attendais vraiment pas. Le Roi de Cœur est un film français, pas le pays de la folie douce si on excepte Drôle de drame, signé Philippe de Broca, pas un visionnaire ou alors j’ai raté quelque chose, et date de 1966, soit AVANT le Flower Power, AVANT Mai 68, AVANT Woodstock. Et cette petite comédie... Lire la critique de Le Roi de cœur

10 2
Avatar Temporary Secretary
9
Temporary Secretary ·
LE ROI DE COEUR de Philippe de Broca

Philippe de Broca tourne cette comédie hors de toute convention et à la sortie dans les salles obscures, c'est un flop retentissant. Les critiques assassinent le film, et les spectateurs déroutés, s'abstiennent. La société de production Fildebroc boit le bouillon. Pourtant quelle magnifique comédie. Il émane de ce métrage une poésie incroyable. L'univers surréaliste des fous qui portent tous un... Lire la critique de Le Roi de cœur

9 1
Avatar littlebigxav
8
littlebigxav ·
Critique de Le Roi de cœur par AMCHI

Une idée originale pour un film plutôt décevant malgré sa belle histoire, le film a une ambiance très gaie et il comporte de belles scènes mais le problème c'est que les acteurs ont plus l'air de s'amuser que nous, ce qui fait qu'on s'ennuie un peu. Un film intéressant dans la filmographie de Philippe de Broca mais certainement pas son plus réussi. Lire la critique de Le Roi de cœur

5 2
Avatar AMCHI
6
AMCHI ·
Critique de Le Roi de cœur par Eric31

Octobre 1918, mais cela aurait put être aussi bien, un jour du mois de mai 1944, un soldat Britannique, Charles Plumpick (joué par Alan Bates) est envoyé comme éclaireur (volontaire selon les ordres du colonel McBibenbrook (joué par un Adolfo Celi rouquin) dans une petite ville Française récemment évacuée et investi par de drole d'habitants fantaisistes : parmi lesquels, on trouve le général... Lire la critique de Le Roi de cœur

5
Avatar Eric31
9
Eric31 ·
Toutes les critiques du film Le Roi de cœur (11)
Bande-annonce
Le Roi de cœur
Vous pourriez également aimer...