L'amitié, mais à quel prix ? La liberté avant tout

Avis sur Le Trou

Avatar Pacitique
Critique publiée par le

(A lire après avoir vu le film) Le trou, 2h12 un film de Jacques Becker, je ne vais pas vous mentir j'ai eu des moments "d'absence", c'est un film intéressant par l'ennuie; c'est assez paradoxale mais les scènes sont mollassonnes, c'est en noir et blanc, absence de musique: enfin bref on est bel et bien en tant que spectateur, prisonnier de cette atmosphère qu'est justement la prison.
Le réalisme de la prison est irréprochable, il faut se satisfaire de ce que l'on peut trouver malgré le fait que nos compagnons de cellules ne sont pas malheureux en terme de marchandises livrés (cigarettes à volonté, timbre, nourriture de luxe..) et de planques pour cacher leurs outils.

Le film se distingue par deux parties:
- La première étant celle de l'arrivé du héros "Claude Gaspard", jeune bourgeois arrivé en prison par un accident c'est un jeune gars éduqué et n'ayant rien à avoir avec le milieu criminel. Il sympathise avec ses compagnons qui lui font part de leurs plans: "s'évader de cette prison" car tous risquent gros à y rester.
Tout est trop beau et trop facile, ils sont malins, organisés, possèdent le matériel nécessaire et ne rencontrent aucune difficulté à creuser leurs trous partout dans la prison jusqu'à vouloir y trouver le jour.
- La seconde partie est celle du retournement de situation :
Notre héros Claude Gaspard qui n'a qu'un rôle de spectateur dans l'histoire jusqu'ici va recevoir une visite de la soeur de sa femme lui informant que sa femme l'aime et qu'elle risque de retirer sa plainte,
Quelques jours plus tard, le directeur convoque notre jeune héros qu'il apprécie tout particulièrement par sa courtoisie et ses bonnes manières pour lui informer la nouvelle, le héros est confronté entre deux choix : "Sortir légalement, ou illégalement". Le directeur se saisit donc du mal à l'aise de Claude Gaspard pour tenter de comprendre et il va finir par lui cracher le morceau et ainsi trahir ses amis, ses compagnons de cellule.
Claude Gaspard était donc l'homme de trop dans cette cellule.

Déçu, oui et non.. Le film ne pouvait pas se dérouler ainsi, c'est impossible que les prisonniers ne puissent rencontrer un quelconque problème sur leur chemin d'évasion.
Mais tout de même comparons la situation initiale à la situation finale:
AU DEBUT :4 coupables qui feront beaucoup de prison pour leurs actes, 1 innocent qui risque quelques années de prison
A LA FIN: 4 coupables qui feront beaucoup de prison pour leurs actes et leurs tentatives d'évasions, 1 innocent qui à tout de même tenter de s'évader qui risque de faire quelques mois de prisons.

Donc notre chic type Claude Gaspard que l'on croyait loyal et digne de confiance est finalement le petit salopard qui va tout balancer au directeur (comme à l'école primaire), pour quel motif ? aucun puisqu'il avait double possibilité de se sortir de cette prison.
Moralité du film "On est jamais mieux servi que par soit même" et vaut mieux marcher tout seul.

Pourquoi 7/10 ?
Qui est le vrai héros du film ? Jusqu'aux dernières minutes je pensaient bel et bien que c'était Claude Gaspard mais ai-je envi de le distinguer comme tel ? Pas vraiment.
2h12 à creuser dans du ciment, même si j'adore l'effet que me procurait les bruitages à chaque sciemment et le bonheur que j'avais à voir chaque pierre qu'on enlevait de la terre, je trouve ça tout de même un peu long et par moment ennuyeux..
Est-ce vraiment une prison ? On se retrouve avec des amis dans la même cellule on papote, on fume des cloppes, on mange du saucisson quand la soupe est pas bonne et on fait des petites balades.. J'exagère un peu mais les conditions ne sont pas non plus insurmontables.

Cependant je ne dénigre pas du tout ce film, c'est une sorte de leçon d'apprentissage sur la vie, il ne faut pas donner trop vite sa confiance, toujours se méfier des autres et être rusé.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 4292 fois
5 apprécient · 1 n'apprécie pas

Pacitique a ajouté ce film à 2 listes Le Trou

  • Films
    Affiche Fargo

    Films à partir de Juin 2014

    Avec : Fargo, La Cité de Dieu, La révélation des pyramides, Pierrot le Fou,

  • Films
    Affiche La Haine

    Real Life

    Le top des films qui à mon goût reflète la vie telle qu'elle est réellement

Autres actions de Pacitique Le Trou