Affiche Le bagarreur du Kentucky

Critiques de Le bagarreur du Kentucky

Film de (1949)

L'oreille de Hardy

Grand film de n'importe quoi sympathique, tout en panache. Mal écrite et alambiquée, l'histoire est sauvée par son côté improbable. Nous sommes en Alabama en 1818, on croise une pelletée de soldats de Kentucky fiers de leur Etat de merde qui a donné au monde le bourbon et le KFC, autant dire le summum de la gastronomie, et des Français, résidus de la garde impériale napoléonienne. Bref, le... Lire l'avis à propos de Le bagarreur du Kentucky

13 7
Avatar Pruneau
7
Pruneau ·

Le clairon est rond, petit patapon...

Absolument improbable ce film, même si charmant de bout en bout. John Wayne déguisé en Davy Crockett se balade avec une compagnie de types comme lui sans qu'on sache trop pourquoi. Oliver Hardy est le clairon de la troupe, c'est aussi un goinfre alcoolique, donc c'est chouette. Ils vont dans des colonies de Français post-Waterloo habillé comme Napoléon, John tombe amoureux d'une fille moche et... Lire la critique de Le bagarreur du Kentucky

12 8
Avatar Torpenn
7
Torpenn ·

Critique de Le bagarreur du Kentucky par hopkins

George Waggner a une carrière curieuse! il commence d'abord comme acteur à l'èpoque du cinèma muet puis passe à la rèalisation, ce qui est souvent une tradition dans le cinèma hollywoodien! il faut savoir que Waggner est le rèalisateur d'une multitude de petits films qui sont le plus souvent des westerns et qui n'ont pas spècialement marquè l'histoire du cinèma ni l'histoire du genre! Son... Lire la critique de Le bagarreur du Kentucky

2
Avatar hopkins
7
hopkins ·

The Fighting Kentuckian

Entre deux John Ford, John Wayne se paye une petite récréation, à ses frais (car producteur) et sans rien perdre en chemin. The Fighting Kentuckian n'ajoute rien au mythe mais ne l'écorche nullement, simple western de consommation courante, rendu un peu plus sympa que la moyenne par la présence du Duke et par le duo (improbable mais pourquoi pas) qu'il forme avec... Lire la critique de Le bagarreur du Kentucky

Avatar Seance-sup-0H30
7
Seance-sup-0H30 ·

Critique de Le bagarreur du Kentucky par Ygor Parizel

Un western qui n'a rien d'exceptionnel mais quis e laisse voir. La seule originalité scénaristique réside dans le fait que l'action se déroule en 1820 et qu'il y a des personnages français expatriés. Sinon, la première moitié se contente d'aligner des scènes ou John Wayne et Vera Ralston roucoulent et ou Oliver Hardy lâche un humour désuet mais gentil. Ensuite, l'intrigue se corse un peu avec... Lire la critique de Le bagarreur du Kentucky

Avatar Ygor Parizel
6
Ygor Parizel ·

John Wayne, ce franc sait

John Wayne et Oliver Hardy sont déguisés en Davy Crockett. Ils font partie d'un régiment de kentuckians tous plus ou moins dégénérés qui passent un beau jour en Alabama. John s'éprend assez vite d'une Miss Fleurette qui, quant à elle, n'est pas non plus sans tomber sous le charme du susnommé. Le scénario du film est assez bancal, on comprend assez mal qui est qui, que veulent faire... Lire l'avis à propos de Le bagarreur du Kentucky

1
Avatar Spinning-Plates
7
Spinning-Plates ·