Est ce l'humour à la Almodovar ?

Avis sur Les Amants passagers

Avatar marinp
Critique publiée par le

Les avis sont partagés sur ce film. En résumé, il y a les prudes qui cherchent un sens caché, un symbole, derrière chaque personnage, chaque événement et il y a ceux qui prennent le film au second degré et qui passe un bon moment.

Pour les intellos, l'histoire est celle de passagers bloqués dans un avion à destination de Mexico qui tourne en rond au dessus de Tolède en attendant qu'une piste se libère pour atterrir d'urgence. Pour le côté chiant, cette avion tournant en rond et voué à un atterrissage d'urgence est censé être une métaphore de la situation économique de l'Espagne. Voilà voilà... C'est sûr que lorsqu'on commence comme ça on ne risque pas de s'amuser durant le film.

Pour ceux qui ne se prennent pas la tête, Les passagers de la classe éco de l'avion ont tous été drogués pour empêcher la panique. Les seuls éveillés et par conséquent conscients de la situation sont les 3 stewards gays (et franchement hilarants), les deux pilotes (l'un bisexuel et l'autre qui doute franchement de hétérosexualité), et les passagers de la classe affaire : Une voyante qui a senti le matin en se levant qu'elle allait perdre sa virginité (grosse intrigue attention !), un homme en costume cravate qui est en fait le PDG responsable de la faillite d'une banque espagnole et qui fuyait à Mexico la "colère populaire" (on s'attache petit à petit à lui, son histoire de famille oblige, et oui désolé pour les anticapitalistes...), un couple de jeunes mariés (qui ne risque pas de durer longtemps vu comment il marche), un mystérieux Mexicain, un acteur "briseur de cœur" et une prostitué de luxe dominatrice.
La situation dans laquelle ils se trouvent tous, les cocktails bien alcoolisés et la tequila, tout cela saupoudré de drogue va amener ces personnages à délivrer leurs secrets et à laisser parler leurs désirs. Certain trouve le film trop vulgaire avec un humour "qui ne dépasse pas le dessous de la ceinture". Bon c'est vrai que lorsque l'on entend des bruits de pet en même temps que l'on voit une femme dormir dans la classe éco, c'est peut être un peu lourdingue mais les scènes de sexe sont ni vulgaire ni lourdingues. Et le jeu assumé des trois stewards gay est extraordinaire ! Je ne comprends pas comment on peut être à ce point dans l'extravagance en restant correct et cela, Almodovar et surtout les acteurs, l'ont très bien réussi. La chorégraphie des stewards sur "I'm so Excited" est juste énorme !

Avec ce film, Pedro Almodovar joue avec le public. Il commence par mettre en scène les deux acteurs espagnols les plus célèbres dans la première scène de 5 minutes : Penélope Cruz et Antonio Banderas. Alléchant n'est ce pas ? Et bien attendez vous à ne tout simplement plus les revoir du film... Le fait que l'on s'attache à ce banquier véreux à cause de la relation qu'il a avec sa fille dans la situation économique actuelle est aussi un petit tacle qu'Almodovar nous fait. Il se moque aussi bien de nous das la scène de l'atterrissage où on voit à l'écran des salles et des couloirs de l'aéroport vide avec en fond sonore des bruit d'acier qui crisse, des cris et des explosions. Et ainsi de suite...

Enfin, même s'il est, à mon goût, bien meilleur dans ces histoires rocambolesques de familles ou de villages où les quiproquos se suivent et les situations incongrues s'enchaînent, ce petit délire à huit clos façon "Y a-t-il un pilote dans l'avion ?" est plutôt réjouissant. On retrouve l'esthétisme du réalisateur avec des couleurs vives partout et des personnages avec une forte personnalité mais cette fois dans un humour décalé qu'il ne faut pas prendre au premier degré. Un seul regret : le manque de moyen pour la scène de l'atterrissage... Il a du véritablement tout dépenser dans l'alcool et la drogue que l'on ne cesse de voir à l'écran.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 577 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de marinp Les Amants passagers